Un abri pour les femmes victimes de violences

L’association Solfa a ouvert un accueil de jour. Delphine Beauvais, directrice du Pôle violences faites aux femmes, répond à nos questions.

Partager sur :

Google+

De quelles violences sont victimes les femmes qui arrivent à l’accueil de jour Rosa ?

Il s’agit de violences conjugales pour beaucoup, mais ce ne sont pas les seules souffrances physiques, sexuelles ou psychologiques qu’elles endurent. Certaines sont victimes de viols, de mutilations sexuelles, de mariages forcés, de prostitution, de harcèlement de rue ou au travail, ou encore d’esclavage moderne.

Que trouvent-elles à Rosa ?

Elles peuvent être accueillies, avec ou sans enfant, sans qu’on ne leur demande rien. Elles peuvent rester anonymes. Elles peuvent parler, mais aussi se  taire si elles préfèrent. Elles peuvent échanger avec d’autres femmes, faire une sieste, prendre une douche ou faire une lessive, stocker des bagages.  Elles peuvent préparer des documents administratifs  et ouvrir une domiciliation pour  recevoir des courriers.

Qui les accueillent ?

Notre équipe de trois professionnelles est à leur entière disposition, sans jugement aucun. Nous pouvons réaliser un premier diagnostic de leur situation avant de leur proposer une orientation vers un service plus spécialisé. Certaines femmes viennent une seule fois, d’autres tous les jours. Il faut du courage pour pousser la porte.

Il n’existe pas d’autres lieux de ce type sur Lille ?

Non, c’est le premier lieu d’accueil dédié aux femmes victimes de violences. C’était un maillon manquant, sachant que nous-mêmes et d’autres associations spécialisées proposons déjà des lieux d’écoute et des lieux d’hébergement à Lille et dans la métropole.

Des points communs entre ces femmes ?

Elles sont de tous âges et de tous milieux sociaux. Elles ont des parcours très variés. Si les violences occupent le psychisme et le corps chez toutes ces femmes, on retrouve également en chacune de la détermination et de l’espoir pour sortir de cette situation de victime et se reconstruire.

Propos recueillis par Valérie Pfahl

Accueil Rosa, 94 rue de Wazemmes, 06 58 23 65 79. Horaires : lundi de13h à 17h, mardi de 13h à 20h, mercredi de 9h à 17h, jeudi de 7h à 15h, vendredi de 9h à 17h.

Programme autour du 25 novembre

Dans le cadre de la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes du 25 novembre, la Ville et ses partenaires se mobilisent pour proposer des temps forts. Sensibilisation, informations, témoignages, échanges et rencontres au programme à découvrir ici.



Lire aussi

Epatha
Ephatha, modèle de solidaritéSolidarité

Lauréate, comme dix autres associations fivoises du projet « Cité solidarité », Epatha apporte des solutions aux difficultés d'insertion sociale e...

Voir
frigidaire solidaire
Budget participatif : des nouvelles de la 1re éditionCitoyenneté

Alors que Martine Aubry a annoncé officiellement le lancement de la deuxième édition du budget participatif, les projets retenus dans le cadre du...

Voir
Vos démarches en un clic Administration

Depuis ce mercredi 20 juin, la plateforme mesdemarches.lille.fr vous permet de réaliser des démarches administratives en quelques clics seulement !

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer