Une semaine dans une classe découverte

Suivez les aventures d'écoliers lillois partis en classe découverte à Morbecque, dans les Flandres. Nouveaux horizons et moments inoubliables au programme de cette semaine !

© Anaïs Gadeau

Partager sur :

Google+

Lundi 10h

Quarante minutes de bus, et le dépaysement est total ! Les élèves lillois arrivent à « la base du parc », à Morbecque, pour une semaine au cœur de la Flandre. Ici, ils apprennent en recherchant, en observant, en manipulant… Mais avant, ils sont répartis dans leurs chambres, filles d’un côté, garçons de l’autre !

Lundi 15h

Adriana, Erwan et leurs camarades font leurs premiers pas dans le domaine forestier de Nieppe. « L’éducation à l’environnement repose sur une approche sensible et active grâce aux immersions sur le terrain », remarque Juliette Achte, animatrice nature,  « cela permet ensuite aux enfants d’agir de manière réfléchie et responsable ».  Repérer les empreintes, ramasser des feuilles et des fleurs pour constituer un herbier, écouter, comprendre les chaînes alimentaires…, ici, les sciences de la vie et de la terre se vivent grandeur nature !

Mardi, 11h

« Aucun bruit si vous voulez voir les grenouilles sauter » ! Chloé, animatrice nature, conduit les enfants vers une mare. « Regardez, on a trouvé des bébés bêtes », s’enthousiasme Hugo, épuisette à la main ! Munis de loupes, lui et ses camarades tout aussi emballés s’attellent à déterminer l’évolution des larves. « La diversité et la classification animales sont au programme de CE2 », précise Sabine, l’une des cinq enseignants présents durant ce séjour.

Mardi, 19h30

Ça sent bon la tartiflette ! Salade en entrée, compote de pommes en dessert, le chef et son équipe cuisinent pour la tribu d’écoliers gourmands en respectant les particularités alimentaires des uns et des autres.

Mercredi, 8h30

Direction le petit-déj, mais d’abord, arrêt devant un nid. On n’a pas tous les jours la chance de voir papa et maman hirondelles apporter la becquée à leur progéniture avant d’aller beurrer sa tartine !

Mercredi, 18h

« La classe découverte, c’est la classe habituelle, comme à l’école, mais elle se déroule dans la nature », résume Véronique, enseignante. Si chaque professeur a une idée précise de ce qu’il veut transmettre durant ce séjour, tous se retrouvent autour du carnet, « support souvenir qui permettra à l’enfant de raconter tout ce qu’il a vécu à sa famille », observe  Maud, sa collègue.

Jeudi, 10h30

Encore une matinée qui emballe les écoliers. Ils s’enfoncent dans la forêt pour le concours de cabanes. Kadidja et Rayan présentent l’entrée de leur tipi pendant qu’Adriana réalise un petit tapis avec de la mousse. Une activité très divertissante qui n’empêche pas de parler aussi sérieusement de l’action de l’Homme sur son environnement…

Jeudi, 16h

« Quel oiseau a une cravate noire » ? C’est l’occasion de se souvenir de toutes ces choses apprises au fil des jours pour gagner cartons, bouchons, pics et autres ficelles. C’est l’heure de l’atelier « arts et déchets » qui sensibilise au recyclage. Yossim est tout fier de présenter son « chien qui vole » réalisé à partir de matériaux de récupération.

Vendredi, 14h30

Retour vers Lille après une semaine pleine de découvertes, d’aventures et d’amusements qui font vivre des moments inoubliables avec ses camarades et ses enseignants.

Par Valérie PFAHL

  • © Anaïs Gadeau

Durant cette année 2019, 51 classes bénéficient de séjours sur quatre sites différents.  À l’école de la forêt de Phalempin, à  Morbecque (dans les Flandres), à Berck-sur-mer ou au Reposoir (en Savoie), plus de 1000 enfants lillois, de la grande section de maternelle au CM2, profitent de ces classes découverte financées par la Ville. 



Lire aussi

Chez Djouheur ou l'espace au fémininCitoyenneté

Espace de vie, de détente, de création et d’action citoyenne, Chez Djouheur donne une visibilité aux femmes dans leur quartier. Une façon aussi de...

Voir
Festival des solidarités internationalesSolidarité

Le Festival des Solidarités Internationales invite chacun à s’ouvrir au monde et à réfléchir à une planète plus juste, plus solidaire, plus durabl...

Voir
Victor Guillemot
Une voix, des combatsCitoyenneté

Concernée et convaincue par les combats féministes, la Collective Ces Filles-là  propose un théâtre sportif, prétexte à échanger sur les discrimin...

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer