Visite du chantier Lillenium

Le chantier Lillenium avance. L’ouverture du futur centre commercial lillois est prévue en mars 2019.

Lillenium : visite du chantier
L'arche transparente de Lillenium en cours de réalisation

Partager sur :

Google+

La phase de gros œuvre prend fin. Les trois grues à tour ont été démontées. Place dans les prochaines semaines à la phase d’aménagement où toutes les enseignes envoient leurs équipes techniques pour aménager les cellules commerciales. Une trentaine de mois mois auront été nécessaires pour construire le futur centre commercial situé à Lille Sud, face à l’hôtel de police.

Un chantier enclavé

Un chantier qui s’est déroulé sans trop de complications. La principale contrainte tenait à l’implantation du projet lui-même. « La parcelle est en ville et enclavée entre le périphérique et deux boulevards. Il y avait donc des contraintes d’acheminement des matériaux d’où une logistique pointue », explique Ali Louni, directeur des travaux chez Sogea Caroni, filiale de Vinci. « Et puis avec Rudy, rien n’est droit ! ». En effet, l’architecte du projet, Rudy Ricciotti a imaginé un bâtiment drapé de béton blanc, tout en courbes.

Une arche transparente

Quelque 230 compagnons se sont relayés 6 jours sur 7. Et il ne fallait pas avoir le vertige pour poser la membrane en ETFE. Ce matériau plus adapté à la réalisation de formes et géométries imaginatives recouvre les 78 arches qui composent la charpente métallique de la galerie commerciale. L’autre avantage est qu’il laisse entrer la lumière naturelle. Il aura également fallu évacuer 210 000 m3 de terre. Pour minimiser l'impact écologique, le constructeur a donc décidé de privilégier le transport fluvial. Lillenium brigue en effet la certification Breeam (méthode d’évaluation de la performance environnementale des bâtiments) : les déblais crayeux ont été évacués par camion jusqu'au port fluvial de Lille avant d'être acheminés en péniche vers différents sites de la région.

Lillenium, c'est :

Le complexe immobilier comporte trois étages et trois niveaux en sous-sol. Sur 56 000 m², il mixe :

  • Un centre commercial avec 105 boutiques (dont 12 restaurants), un hypermarché Leclerc de 5000 m² en sous-sol et une cité des enfants, dédiée à l’éveil de la culture scientifique pour les 2-12 ans.
  • Un hôtel de 141 chambres
  • Un bâtiment de bureaux
  • 900 places de parking

Ce grand chantier est porté par le promoteur Vicity.

Par Sabine Duez



Lire aussi

Portraits de commerçants. Sandrine, de Paradise Cookie NyahCommerces

Dans une ancienne vie, Sandrine était manager dans une boîte de marketing. Aujourd'hui, elle évoque sa reconversion... dans l'univers des cookies.

Voir
Portraits de commerçants. Samuel, maraîcher bioCommerces

Si son exploitation est basée à Bailleul, Samuel a choisi les marchés Sébastopol et Moulins pour vendre ses légumes.

Voir
Première pierre du projet ShAKEEconomie

ShAKE, un nouveau programme multi usages au sein d’Euralille3000. 

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer