Du carrelage à base de moules

400 tonnes de coquilles de moules ont été collectées à la braderie de Lille et seront transformées en dalles de carrelage. Explications.

Ajouter à mes favoris

Partager sur :

Google+

Engagée en faveur du développement durable, la Ville en partenariat avec la société Etnisi, a souhaité pour la première fois cette année recycler les coquilles de moules consommées lors de l’édition 2018 de la braderie de Lille. Grâce aux restaurateurs qui ont répondu à l’appel de la mairie, la tradition des tas de moules est revenue. Quatre tonnes ont ainsi pu être ramassées par les services de la propreté.

Seconde vie pour les coquilles

Nettoyées puis broyées, les coquilles vont connaître une seconde vie grâce à un processus innovant imaginé par la société Etnisi.

« Aux 4 tonnes de coquilles, un liant – du calcaire -  va être ajouté. 400 m2 de carrelage seront ainsi fabriqués », explique Espérance Fenzi, fondateur d’Etnisi, société qui recycle les matières usagées solides en objets du quotidien.

Si la totalité du carrelage à base de coquilles de moules est déjà vendue, Etnisi propose bien d’autres choses aussi étonnantes, comme du carrelage à base de débris de pierre bleue ou des tabourets en marc de café. « Chaque français génère 14 tonnes de déchets par an dont 72% proviennent du BTP. Je me suis dit qu’il y avait forcément quelque chose à faire pour éviter de continuer à extraire les ressources dans la nature mais plutôt recycler celles qui ont déjà été utilisées. »

No limit

Et le recyclage des matériaux ne semble pas avoir de limites.  Etnisi a réalisé des échantillons à base de béton concassé, de briques, de mâchefers issus d’usines d’incinération, de débris de bouteilles en verre, de drêches de houblon, de plastiques... « Et aussi avec les balles de tennis utilisées pour Roland Garros ! Aujourd’hui, toutes ces matières sont fabriquées avec 75% de matériaux recyclés, mais mon objectif est d’arriver à 100% », continue l’entrepreneur.

Au-delà du recyclage, Espérance Fenzi attache une importance toute particulière au patrimoine. « Je travaille une matière mais je raconte aussi son histoire. Celle des moules de la braderie ou celle des briques d’une ancienne usine qui a été démolie. C’est aussi ça qui me plaît !»

Par S.D.

. Le carrelage à base de coquilles de moules sera présenté les 23 et 24 novembre au Gymnase de Lille-Fives pour  "Faîtes de la récup" (zéro déchet, réemploi et économie circulaire) dans le cadre de la candidature de Lille capitale verte. Plus d’infos : 200.lille.fr

 >La prochaine Braderie de Lille aura lieu les 31 août et 1er septembre 2019 !



Lire aussi

Conseils pour une braderie écolo !

Participer à la Braderie de Lille c'est bien, mais profiter des animations en optant pour les bons gestes tout en respectant les lieux, c'est mieu...

Ajouter à mes favoris Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer