Une collecte des déchets mutualisée

Depuis décembre 2017, un camion à double compartiment du prestataire Esterra, collecte chaque jour les déchets des commerçants de la rue de Gand. 

Rue de Gand

Partager sur :

Google+

En un seul passage, il ramasse séparément les déchets biodégradables et les déchets non valorisables des 35 commerçants de bouche de la rue. Pour Sébastien Defrance, président de l’union commerciale « Hourra Gand » à l’initiative de la démarche, la mutualisation a de nombreux avantages. Elle fait baisser les coûts de collecte privée pour les commerçants (un contrat privé est obligatoire à partir d’une certaine quantité de déchets).

Grâce à cette organisation, la rue est aussi plus propre puisque tous les déchets sont collectés en même temps par un prestataire unique. Quant aux biodéchets collectés, ils ne sont plus incinérés mais transformés en méthane. Utiliser un seul camion est une solution pour améliorer son bilan carbone et valoriser ses déchets. Un argument auquel les consommateurs sont de plus en plus sensibles.

Le souhait de la Ville est que la collecte mutualisée se généralise au plus vite à d’autres rues commerçantes comme les rues de la Monnaie, Gambetta ou encore celle des Postes qui comptent de nombreux commerces et pourraient être intéressées par ce nouveau type de ramassage. Dans l’hypercentre, les échanges renforcés entre Ilévia et les commerçants ont abouti à une facturation par sacs (et non plus au forfait) pour inciter à réduire les déchets produits.

Par S.D.



Lire aussi

Budget participatif : le jury a délibéréCitoyenneté

Pour la deuxième année consécutive, la Ville de Lille consacre 1,5 million d’euros de son budget d’investissement au financement de projets portés...

Voir
Le Repair café des Bois-Blancs

Réparer et créer du lien

Voir
vegetalisation
Développement durable : un engagement en 4 saisonsNature/Environnement

La Ville propose des solutions pratiques pour une ville plus durable à l’ensemble des citoyens et des acteurs du territoire lillois. Vous aussi, e...

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer