Créer un compte

Créez votre compte et recevez toute l’actualité qui vous ressemble.


Pourquoi arrêter le tabac ?

Il n’est jamais trop tard pour arrêter de fumer. Même après 60 ans, les bénéfices sur la santé sont réels. Explications.

Ajouter à mes favoris

Partager sur :

Google+

« À quoi bon arrêter à mon âge ? Ça fait plus de trente ans que je fume ». Ces paroles, Dominique Bonte, médecin-tabacologue au Centre de prévention et d'éducation pour la santé (CPES) de l’Institut Pasteur de Lille les entend régulièrement chez les plus de 60 ans.

« Si l’arrêt du tabac est bénéfique à tout âge, il l’est tout autant après 60 ans. Il n’y pas d’âge au-delà duquel c’est inutile. Le gain ? C’est de l’espérance de vie gagnée ! » Selon l’Organisation mondiale de la santé, l’abandon du tabac après 60 ans augmente l’espérance de vie de trois ans. « D’autres effets se font vite sentir, continue la tabacologue, avec un risque de maladies cardiovasculaires et respiratoires qui diminue et surtout la possibilité de vieillir en bonne santé. »

Quant au risque de développer un cancer du poumon, il chute de 50% dans les dix ans après l’arrêt. Le CPES propose des ateliers addiction pour se libérer du tabac. Un programme en cinq jours où sont évoqués les moyens et traitements du sevrage, la dépendance mais aussi les freins à l’arrêt comme la prise de poids ou l’anxiété. Arrêter de fumer pour les seniors est un vrai changement existentiel parce qu’à l’époque où ils ont commencé, fumer était bien accepté, voire encouragé. Chez les fumeurs de longue durée, la dépendance est physique mais elle est aussi psychologique.

Pour certains, la cigarette est un plaisir, une béquille ou une compagne pour gérer l’isolement. « Nous abordons avec eux leur relation au tabac pour envisager la méthode la plus adaptée pour arrêter de fumer. La motivation est bien sûr essentielle, mais pour quelqu’un qui n’est pas tout à fait prêt, ce peut être une diminution de sa consommation. »

Par Sabine Duez

>Ateliers addiction pour se libérer du tabac à l’Institut Pasteur de Lille.
Des séances de sensibilisation pour agir sur sa santé sont également proposées : sur l’alimentation, sur le stress et l’écoute de son corps, sur la dépendance au tabac, etc.
Infos et inscriptions au 03 20 87 79 90



Lire aussi

Questions à... Christophe DebienSanté

Psychiatre au Chru de Lille, Christophe Debien coordonne VigilanS, un dispositif de prévention du suicide. « Je suis le plâtre de la fracture : né...

Ajouter à mes favoris Voir
Exosquelette contre mal de dosSanté

Un exosquelette contre le mal de dos est testé actuellement au CHRU de Lille.

Ajouter à mes favoris Voir
Exposition "Le monde au singulier"Enfance et famille

L'association Funambules expose les œuvres de jeunes autistes dans le hall de l'hôtel de ville. 

Ajouter à mes favoris Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer