Le Poulpe et l’Encre

Deux ateliers d’artistes ont ouvert leurs portes avenue Verharen.

Le Poulpe

Partager sur :

Google+

Tout au bout de l’avenue Verhaeren, au numéro 3 (côté rue Henri Barbusse), « le Poulpe », un atelier d’artistes a ouvert ses portes. « Nous sommes quatre artisanes, mais avec des pratiques différentes. Une par tentacule ! », résume Maylis Pattyn, créatrice de luminaires. À ses côtés, une céramiste qui créé de la vaisselle, une artiste du livre et éditrice, une créatrice d’objets de décoration végétalisée.

Si chacune dispose de son propre atelier, un espace a volontairement été conservé. C’est un lieu ouvert à d’autres artistes. Une salle des possibles, pour accueillir des expos, des répétitions de théâtre… continue Maylis, c’est un lieu facilitateur pour mettre en avant des métiers, des savoir-faire, mais aussi créer des rencontres avec les habitants du quartier.

À quelques mètres de là, au numéro 1, l’association L’Encre. Sept artistes (graveuse, peintre et sérigraphe, créatrice de doudous, écrivaine…) ont investi un ancien local commercial. Nous nous connaissions avant de s’installer ensemble. Notre objectif était de mutualiser l’espace et le matériel, remarque Agnès Dumas, graveuse et illustratrice. Mais être ensemble dans un même endroit facilite l’échange de conseils, de problématiques, même si on n’est pas sur les mêmes secteurs d’activité.

Après l’ouverture récente d’une épicerie solidaire dans la même avenue, ces deux nouvelles arrivées contribuent à animer encore davantage le quartier.

Par Sabine Duez

>Plus d’infos : https://www.facebook.com/lepoulpelille/
@le_poulpe_lille (ouvert les 4 et 5 avril de 14h à 19h pour les Journées européennes des métiers d’art).
associationlencre@gmail.com (à découvrir sur place, la fête de l’estampe le 26 mai)


Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer