Découvrir Fives

Bien que fragilisé, tant sur le plan social qu’économique, Fives se transforme : la percée de nouvelles rues, la construction de nouveaux logements… participent à un effort collectif de rénovation. L’ampleur du projet municipal de rénovation urbaine contribue à façonner un quartier d’avenir. Au terme de l’actuelle mandature, ce sont près de 1 200 logements qui auront été construits ou rénovés en veillant à respecter un principe politique fort : la consolidation de la mixité sociale par la réalisation de programmes mixtes.

Partager sur :

Google+

Annexée à la ville de Lille en 1858, Fives n’était jusqu’alors qu’une petite commune rurale. L’arrivée du chemin de fer favorisa l’implantation rapide et successive d’usines, dont celles de Fives-Cail en 1861 et de Peugeot en 1898. Elle fut l’une des sources de développement économique, social et urbain du quartier fortement marqué par une architecture typique du XIXe siècle (courées, habitat ouvrier, etc.).

Comptant plus de 20 000 habitants, l’actuel quartier de Fives a vu disparaître la quasi-totalité de ses industries depuis les années 1970. La restructuration urbaine, la percée de nouveaux axes de circulation interurbains, la construction de nouveaux logements et d’immeubles de bureaux participent à l’effort de rénovation du quartier. Le récent réaménagement de la place principale, place Pierre Degeyter, implantée en plein de cœur de Fives, s’inscrit dans la continuité de ces aménagements urbains.

De l’espace d’art contemporain lasécu à la ferme pédagogique Marcel Dhénin, en passant par l’incontournable salle des fêtes et ses marchés de plein air… Fives vous invite à profiter de son atmosphère conviviale et animée.


Lire aussi

Propreté : signalez !Propreté

Un dépôt sauvage près de chez vous ? Des déjections canines sur le trottoir ? Un tag sur votre façade ? Signalez votre problème propreté en quelqu...

Voir
Conseil de quartier de Fives

Le Conseil de quartier de Fives est présidé par Sébastien Duhem, adjoint au maire.

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer