C’est qui, sur la plaque ?

Vous êtes-vous déjà demandé comment est attribué un nom à une rue, un parc, etc. ? Voici un petit exemple illustré de la façon dont on choisit un nom de site.

Partager sur :

Google+

Le choix d’un nom de site (rue ; bâtiment, parc, etc.) est une affaire plus compliquée qu’il pourrait y paraître au premier abord.

Il faut d’abord trouver un nom, en général une femme ou un homme célèbre, ne serait-ce qu’à l’échelon local…Et Fives ne manque pas de grands noms. Parfois, c’est en fonction d’un lieu-dit, une activité professionnelle, une ville, un pays auquel on veut rendre hommage. D’autres fois, on cherche à donner une note plus bucolique avec noms de fleurs, d’arbres, d’oiseaux. Il ne vous aura pas échappé que c’est dans les endroits plutôt minéraux que de tels noms sont choisis. Rien (ou presque) n’est interdit.

Une fois qu’un nom, en général issu d’une liste de noms, a été distingué, il convient de vérifier s'il ne se cacherait pas, dans la biographie de l’heureux(se) élu(e), un ou deux événements dont il ou elle aurait à rougir. Pour cela, une vérification exhaustive des faits et gestes de la personnalité choisie est faite – un « background check », comme on dit anglo-saxonnement, de nos jours.

Une fois l’intégrité de la personnalité passée saine et sauve sous les fourches caudines de la commission de dénomination des sites (c’est son nom), le choix est mis au vote. Ensuite, il ne reste plus qu’à créer les plaques et les poser, non sans avoir averti au préalable divers services de la création dudit site. 

À Fives, le cas s’est présenté plusieurs fois, notamment dans le cadre de l’aménagement de la friche FCB. Dans un premier temps, c’est la rue nouvelle, créée entre la station de métro Marbrerie et le Lycée Hôtelier International de Lille, construit sur le site FCB qui a reçu le nom d’André Ballet qui était une figure du sport (football) fivois. De même pour les rues à venir sur le site même de FCB : le cours ouest va devenir le cours Jean-François Cail (le C de FCB). D’autres voiries se verront attribuer les noms des activités jadis pratiquées sur le site (rue des chaudronniers).

Voici, expliqué succinctement, comment on donne un nom à une rue.

Qui sait ? Peut-être, un jour, ce sera le vôtre qui sera choisi.


Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer