Créer un compte

Créez votre compte et recevez toute l’actualité qui vous ressemble.


Hakob GHASABIAN a du talent

La Ville a souhaité mettre en lumière une soixantaine de Lillois. Par leur dynamisme, leurs initiatives, ils font rayonner la ville. Parmi eux, découvrez Hakob GHASABIAN, chanteur lyrique et violoniste.

Ajouter à mes favoris

Partager sur :

Google+

hakob Ghasabian À seulement 14 ans, ce Lillois d’origine arménienne présente déjà un joli parcours lyrique. Révélé par l’émission « Prodiges » en 2015, le jeune artiste chante et joue du violon depuis la petite enfance. « Lorsque je me suis inscrit au Conservatoire de Lille, des professeurs ont repéré ma voix », explique-t-il.

Il faut dire que le jeune homme baigne dans la musique et le spectacle depuis le berceau. Son oncle est lui-même violoniste et metteur en scène à Moscou. « On a commencé par me proposer des opéras au Nouveau Siècle avec l'onl », se souvient le musicien. Puis, en 2016, un premier album voit le jour : « Prodiges : saison 2 ». Quand on lui demande s'il appréhende les critiques, Hakob répond avec une assurance étonnante : « c'est normal de recevoir parfois des critiques négatives, avec le temps on s'améliore ! ».

Durant sa jeune carrière, Hakob a déjà voyagé à travers la France, mais aussi à Moscou, et en Arménie pour y retrouver ses racines. En 2017, il chante entouré de 10 000 choristes au Stade Pierre Mauroy et participe au concert inédit « Les Enfoirés Kids » diffusé sur TF1. Toutes ces expériences lui ont également permis de faire de belles rencontres.

Parmi elles, il évoque, ému, Essaï Altounian, un auteur, compositeur et interprète français d'origine arménienne. « Je l'ai rencontré par hasard à Moscou, et depuis, nous sommes très proches, il m'appelle toutes les semaines », raconte-t-il. Et puis il y a Patrick Fiori, Marianne James, Michaël Youn, et surtout Charles Aznavour. « Ma rencontre avec lui a été pleine d'émotions, il m'a beaucoup apporté », explique Hakob.

Élève au lycée Carnot, l'adolescent n’envisage pas pour autant d’abandonner ses études, ni même de quitter la ville. « J’aime Lille, c’est à la fois calme et vivant, j’y suis entouré par ma famille, et il y a tout ce que l’on veut », résume-t-il. Depuis peu, il se rend même dans des centres scolaires pour y transmettre sa passion. L’un de ses rêves : chanter au Zénith de Lille !



Lire aussi

Un pass annuel pour les piscinesSport

Cela bouge dans les piscines lilloises avec de nouvelles animations et la mise en place d'un pass annuel.

Ajouter à mes favoris Voir
Garantie Jeunes : un tremplin vers l'emploiEmploi

Suivis par la Garantie Jeunes de la Mission Locale, Anne-Sophie, Paquito et Plume ont mêlé leurs univers artistiques le temps d’une exposition.

Ajouter à mes favoris Voir
Lille-Hardelot 2018
Lille-Hardelot, le grand retour de La CaliqueSport

C’est le grand rendez-vous des amateurs de la petite reine. Le nouveau parcours de Lille-Hardelot (le 2 juin) a été dévoilé par Philippe Crépel, s...

Ajouter à mes favoris Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer