Comprendre la qualité de l'air à Lille

D’où viennent les polluants de l’air ? Comment sont-ils mesurés ? Qu’est-ce qu’un pic de pollution ? Retrouvez quelques informations pour mieux comprendre les enjeux de la qualité de l’air en ville.

Partager sur :

Google+

Pourquoi agir pour une meilleure qualité de l’air ?

La pollution de l’air présente un impact sanitaire important puisqu’elle agit sur les systèmes respiratoires et cardiovasculaires et est à l’origine de troubles de la reproduction et du développement de l’enfant, de maladies endocriniennes et neurologiques. Une amélioration de la qualité de l’air induit non seulement une baisse de la mortalité, mais également une hausse de la qualité de vie et de la santé.

De plus, la pollution de l’air présente également un coût économique et financier, impactant la santé, les bâtiments, les écosystèmes et l’agriculture.

D’où viennent les polluants sur notre territoire ?

Les polluants proviennent principalement :

  • Du secteur résidentiel (émissions de chauffage, etc.)
  • Des transports
  • De l’industrie et des déchets

Comment est mesurée la qualité de l’air ?

ATMO dispose de différents capteurs ou plateformes. Elle peut par exemple réaliser des campagnes mobiles (camions-mesure) et modéliser ensuite la qualité de l’air sur l’ensemble du territoire.

>Plus d’explications sur les différentes plateformes dont dispose ATMO pour évaluer la qualité de l’air : https://www.atmo-hdf.fr/acceder-aux-donnees/cartes-de-previsions/les-differentes-plateformes-de-previsions.html

Qu’est-ce qu’un pic de pollution ?

Tout d’abord, on parle davantage d’épisode de pollution que de pic de pollution. La réglementation prévoit des valeurs limites pour la qualité de l’air à ne pas dépasser (sur l’année ou sur une journée ou sur quelques heures). Un épisode de pollution correspond à une période, où les concentrations de polluants dans l’air ne respectent pas ou risquent de ne pas respecter les niveaux réglementaires, selon des critères prédéfinis (pourcentage de surface de la zone ou pourcentage de population impactés, niveau réglementaire franchi, durée de l’épisode…).

L’arrivée d’un épisode de pollution dépassant les valeurs d’alerte réglementaire doit conduire les autorités à prendre des mesures. Plusieurs niveaux existent : niveau d’information-recommandation, niveau d’alerte sur persistance (quand un épisode dépasse plusieurs jours le niveau d’information-recommandation) et niveau d’alerte. Les mesures prises sont l’information sur les effets sur la santé, les recommandations pour les personnes les plus sensibles, des recommandations ou encore des limitations sur les usages (par exemple la circulation différenciée).

Une nouvelle convention avec ATMO Hauts-de-France

La Ville a adopté en janvier 2020 une convention avec l'Observatoire Régional de l'Air en Hauts-de-France (ATMO) pour amplifier la lutte contre la pollution atmosphérique.

Cette Convention va permettre de :

  • Mener un travail commun sur les sources des « points noirs » définis par la carte stratégique de la qualité de l’air existant sur le territoire lillois
  • Réaliser des études d’impact sur la qualité de l’air des opérations d’aménagement portées par la Ville de Lille
  • Améliorer les connaissances existantes autour des particules présentes sur le territoire lillois grâce au laboratoire d’innovation d’ATMO
  • définir les modalités d’accompagnement d’un quartier pilote innovant sur la qualité de l’air
  • Poursuivre l’amélioration de la qualité de l’air intérieur des établissements municipaux
  • Accroître la sensibilisation des citoyens à la qualité de l’air extérieur à Lille

L’expertise d’ATMO et l’engagement de la Ville et de ses habitants permettront ainsi de faire progresser encore l’efficacité des mesures favorisant la réduction de la pollution atmosphérique en ville.

>Retrouvez le bilan de la qualité de l’air sur la Métropole Européenne de Lille 



Lire aussi

Mobilité : l’action de la ville

Lille agit de longue date pour améliorer et rendre plus agréables les déplacements de chacun ! La politique municipale de déplacements urbains et...

Voir
Scol’air : comment améliorer la qualité de l’air intérieur ?Transport

Lancé en 2013, le projet Scol’Air vise à améliorer la santé de vos élèves grâce à un air intérieur plus sain. C’est à la suite du diagnostic d’aér...

Voir
Des acteurs du vélo à LilleTransport

Ateliers de réparation, commerces de vente de vélos neufs ou d’occasion, etc. Les acteurs lillois se mobilisent pour vous offrir des prestations f...

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer