L’upcycling du textile avec les Récoupettes

Spécialisée dans les arts du fil, Les Récoupettes est une association qui récupère des textiles de seconde main pour les recycler en accessoires zéro-déchet.

Partager sur :

Google+

Les Récoupettes, c’est avant tout l’histoire de trois amies, toutes passionnées de couture mais également sensibles à l’environnement. «J’ai toujours cousu avec des textiles de seconde main. Et au départ, on a créé cette association car on voulait se réunir autour de notre passion. Mais ça a pris de l’ampleur et d’autres personnes nous ont rejoint », explique Laetitia, l’une des fondatrices. Aujourd’hui, les Récoupettes, c’est trois membres légaux, 12 adhérents actifs, et 60 bénéficiaires.

Le principe de cette ressourcerie, c’est de coudre avec des textiles qui ont déjà eu une vie avant. « On récupère des textiles déjà utilisés grâce aux dons de particulier, des vides maison ou des tris. Le but n’est pas de récupérer des textiles neufs, comme des fins de rouleau par exemple. On cherche uniquement de la seconde main.» Ainsi, de l’épingle aux machines à coudre, vous ne trouverez rien de neuf chez les Récoupettes.

Tawashettes, infusettes, filtrettes, gratounettes, pochettes... de nombreux objets pratiques en tout genre sont créés et cousus chaque mois lors des ateliers et activités dispensés par l’association. Certains sont mêmes mis à la vente sur la boutique en ligne de l’association.

Voici une liste des activités et ateliers proposés :

  • Activité de transmission au travers de cours et d’ateliers
  • Activité de montée en compétence des bénévoles dans tous les arts du fil afin de développer la boutique en ligne.
  • Activité de sensibilisation des publics extérieurs sur la réduction des déchets, la transformation et le recyclage des textiles.

Les ateliers sont ouverts à tous les âges, à partir de 5 ans. « On peut également se déplacer pour des ateliers en entreprise, ou en EHPAD, par exemple. »

Dans cette association, un atelier n’a pas de temps prédéfini, ni de thématique unique. Laetitia s’explique : « Les activités proposées portent sur tous les arts du fil. On s’adapte en fonction des envies des groupes et de leur projet. On a tout le matériel nécessaire, il suffit de réserver un créneau et le tarif est proposé sur une base de 10€ de l’heure ». Et quand l’association propose des activités à thème dans son local, c’est en fonction des stocks disponibles à ce moment-là. « En novembre on a fait un atelier écharpes-capuches, car on avait trop de lainage et de polaires. »

Les membres des Récoupettes veulent montrer qu’il est possible de réaliser des choses soi-même, tout en respectant l’environnement. « On prône vraiment l’upcycling, c’est notre principe de base», ajoute la fondatrice.

Et pendant le confinement, l’association n’est pas à l’arrêt, bien au contraire. Elle continue ses activités, tout en s’adaptant aux consignes sanitaires. « On a décidé de

faire des live sur les réseaux sociaux. Le dernier en date n’est autre qu’un tutoriel pour emballer ses cadeaux avec une démarche zéro-déchet », conclut Laetitia.

Margaux Parmentier

www.lesrecoupettes.fr 



Lire aussi

Réparez vos appareils électriques !Familles

Dans les repair cafés, rien ne se jette, tout se répare. Lors d’ateliers, les particuliers amènent leurs objets défectueux pour leur donner une de...

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer