#culturechezvouslille 4

Un petit tour dans les appartements de la prieure de l'Hospice Comtesse

photo : F. Legoy
vue du jardin médicinal de l'hospice comtesse

Partager sur :

Google+

Au temps de l’hôpital, le parloir fait office de pièce de réception dans laquelle le personnel, les hôtes de prestige et les familles des religieuses sont notamment accueillis. L’intimité ressentie en parcourant cette pièce est accentué par la présence de sobres boiseries du XVIIIe siècle qui recouvrent les murs et par le décor en stuc qui orne le plafond. De part et d’autre de la porte d’entrée, deux tableaux du XVIIe siècle présentent les portraits en pied des comtesses Jeanne et Marguerite de Flandre, respectivement fondatrice de l’hôpital Notre-Dame dit “Hôpital comtesse” de Lille et de l’Hôpital Notre-Dame de Seclin. Le lion des Flandres peint sur leur blason rappelle l’autorité exercée par chacune d’elles sur le comté au cours du XIIIe siècle. A droite, une série d’Ex-voto du XVIIe siècle, offerts à la Vierge en remerciement de la guérison d’un enfant, témoignent de la piété populaire des lillois de l’époque. Ces tableaux de dévotion, bien souvent l’oeuvre de peintres locaux, proviennent de la chapelle Notre-Dame d’Assistance construite en 1640 à proximité de la collégiale Saint-Pierre. Ces représentations sentimentales liées à l’existence et à la dévotion nous renseignent, tout d’abord, sur la mode vestimentaire des classes aisées et nous invitent à une interprétation symbolique grâce aux accessoires mis en scène, tel le cierge pour évoquer la foi ou la présence du chien pour exprimer la fidélité. Le mobilier présent, à l’image du banc-coffre, est quant à lui  traditionnellement rencontré dans les établissements hospitaliers. Dans le prolongement du parloir, un bureau ou petit-salon et un oratoire sont à l’usage exclusif de la prieure, responsable de la communauté. Le bureau conserve, au dessus de la cheminée, une réduction du tableau du maître autel de la chapelle intitulé La présentation de la Vierge au temple d’Arnoult de Vuez et propose un ensemble d’objets d’art sacré qui confortent la spiritualité du lieu.

Les appartements de la prieure donnent sur le jardin médicinal du musée (photo ci-dessus), entrez dans le parloir et poursuivez votre découverte avec les appartements de la prieure en passant par la page Facebook du musée


Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer