Le Vucain migrateur

Ces derniers temps, nous avons pu observer une multitude de magnifiques papillons de jour aux ailes noires bordées d’un cercle rouge  avec des traits blanc aux extrémités. Cet éclatement de couleur correspondait essentiellement à la migration des Vulcains.

Partager sur :

Google+

Des papillons qui migrent. Aussi étonnant que cela puisse paraître, les Vulcains, qui paraissent si fragiles, sont des papillons voyageurs. Ils peuvent parcourir jusqu’à 3 000 km en 5 semaines.

La génération printanière part des pays méditerranéens et se sert des vents de Nord pour venir dans le nord de l’Europe. A l’automne, lors des dernières belles journées, une partie de la nouvelle génération prendra le chemin du retour, alors que l’autre partie cherchera un abri dans les cavités (arbres, murs, tunnels, …) pour passer l’hiver.

Comme tous les papillons, le Vulcain a une métamorphose complète. La femelle pond des dizaines d’œufs au revers des feuilles d’orties. Ces chenilles sont herbivores. Elles repleiront les feuilles d'orties pour se protéger et s'en serviront de nourriture dès leur éclosion. 

Sous sa forme de papillon, il vivra quelques semaines à plusieurs mois. Comme les abeilles, c’est un pollinisateur qui permet à de nombreuses plantes à fleurs de se reproduire. En automne, il appréciera les fleurs du lierre commun pour constituer ses réserves.

Vous voulez les aider :

  • Laissez quelques orties, et vous lui donnerez une chance de se reproduire.
  • Pour éviter la disette d’automne, conservez le lierre et laissez-le fleurir. Il constitue une ressource nutritive importante pour les insectes butineurs.

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer