Créer un compte

Créez votre compte et recevez toute l’actualité qui vous ressemble.


Conservatoire : les tarifs changent

Explications de Marion Gautier, adjointe à la culture, sur l'évolution des tarifs pour les non-Lillois.

Ajouter à mes favoris

Partager sur :

Google+

Lors du Conseil Municipal du 31 mars 2017, la Ville de Lille a délibéré de nouvelles modalités tarifaires pour l’année scolaire 2017/2018. Parmi ces modalités tarifaires, la création d’un nouveau tarif qui concernera plusieurs catégories d’usagers à compter de la rentrée scolaire de septembre 2017.

Qui est concerné ?

Cette tarification s’applique exclusivement aux élèves ne résidant pas à Lille, Lomme ou Hellemmes et qui souhaitent s’inscrire ou se réinscrire dans les cycles suivants :

  • Parcours éveil/initiation (hors initiation danse)
  • Parcours Hors Cursus
  • Cycle 1 hors horaires aménagés et disciplines rares (voir ci-dessous) 
  • Cycle 2 hors horaires aménagés et disciplines rares (voir ci-dessous)

Qu’est-ce qui change ?

Pour ces élèves, le tarif de scolarité est désormais fixé à hauteur de 1866€, correspondant au coût de revient moyen annuel d’un élève du conservatoire de Lille.

Participation des communes de résidence

Afin que vous puissiez continuer de bénéficier d’une tarification progressive basée sur le quotient familial, la Ville de Lille a contacté les communes de résidence des élèves pour leur proposer un partenariat. Celles-ci pourront prendre en charge le montant différentiel de la scolarité des élèves habitant sur leur territoire.

En cas de refus de la commune de résidence, le tarif applicable sera de 1866€ (+ droits d’inscriptions).

La date limite des inscriptions au conservatoire est fixée au 1er juillet 2017. Les communes peuvent répondre à la proposition de participer aux frais de scolarité jusqu’au 15 juin 2017.

Pour des informations plus détaillées, vous pouvez consulter le site internet du conservatoire

Explications de Marion Gautier, adjointe à la culture

« Le conservatoire de Lille, dont la qualité des enseignements est reconnue au niveau régional et national, est un lieu d’expression et d’apprentissage précieux dans la politique d’éducation artistique et culturelle de notre Ville. Fort de ce dynamisme, il attire chaque année de nombreux élèves extérieurs à la Ville : un engouement qui fait la fierté de notre Ville et de l’équipe enseignante et pédagogique, chaque jour mobilisée pour la réussite et l’épanouissement des élèves.
Pour autant, l’exigence d’un haut niveau de qualité des enseignements impose de mettre sur la table la question de son financement. Nous assumons pleinement cette démarche qui résulte d’une situation injuste et devenue intenable. La Ville de Lille, dont les habitants ont un revenu moyen parmi les plus faibles de la Métropole doit assumer seule près de ¾ du financement de l’établissement, soit près de 7.2 M€ chaque année.
Si l’offre de troisième cycle et le CEPI bénéficient des financements de la Métropole Européenne de Lille et de la Région Hauts de France, les Lillois prenaient seuls à leur charge, le coût des autres cycles et cela même pour les élèves provenant de communes limitrophes, parmi les plus aisées de notre territoire.
Dans cette situation, il est de notre devoir, à l’heure d’une gestion rigoureuse de nos ressources, d’exiger une répartition honnête du coût de nos services publics de centralité si nous voulons assurer leur pérennité sans entraver leur qualité.
C’est pourquoi, nous avons défendu la singularité de l’offre de notre Conservatoire sur notre territoire auprès de l’ensemble des communes concernées en leur proposant de conventionner avec la Ville de Lille pour la prise en charge des élèves de leur commune. Nous avons conduit cette démarche pour éviter tout impact financier pour les familles non lilloises, et regrettons à ce jour, que seule une commune – celle de Wambrechies – se soit franchement engagée à nos côtés. Nous le regrettons d’autant plus que nous prenons toute la mesure de ce changement important pour les familles non lilloises, dont les enfants sont parfois inscrits, depuis plusieurs années au Conservatoire.
Pour autant, nous poursuivons le dialogue avec chacune des communes afin de construire un partenariat équilibré et réciproque : elles peuvent encore prendre la main que nous leur avons tendue depuis plusieurs mois.
Et j’invie de tout cœur l’ensemble des parents à s’associer à notre démarche pour convaincre chacun des Maires, leur Maire, pour reconnaitre à l’échelle métropolitaine, la valeur de notre Conservatoire auquel nous sommes très attachés.
C’est ainsi que nous pourrons, ensemble, continuer de faire grandir ce bel établissement pour vos enfants, et lui donner les moyens de rayonner, bien au-delà de nos frontières. »



Lire aussi

Musique

Plan musique, écoles de musique, Conservatoire, Faubourg des musiques, associations... les cours et ateliers proposés aux enfants de Lille, Lomme...

Ajouter à mes favoris Voir
Des professeurs et des notesCollège

Le collège de Moulins travaille en musique. Deux professeurs racontent.

Ajouter à mes favoris Voir
Les plans thématiques

L'accès à la culture, au sport, au numérique, au développement durable, aux sciences, à la pratique des langues est un enjeux majeur pour préparer...

Ajouter à mes favoris Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer