Créer un compte

Créez votre compte et recevez toute l’actualité qui vous ressemble.


Maker Faire. Portrait de Vincent Joets

Avec son projet judicieux baptisé « Family-Flag », Vincent Joets, concepteur en électronique et passionné d’entrepreneuriat présentera ses bracelets et drapeaux de plage futés à la Maker Faire 2018 au Tripostal.

Ajouter à mes favoris

Partager sur :

Google+

vincent-joets Utiliser le dessin de votre enfant pour en faire un « logo familial » et le décliner en drapeau de plage et en bracelets d'identification étanche avec médaillon et numéro de téléphone, telle est l’idée innovante de Vincent Joets. Le but ? Eviter que votre bout de chou ne se perde sur la plage cet été, et permettre à tout le monde de l'aider si besoin.

Originaire de la Chapelle-d’Armentières, ce papa de 41 ans au parcours singulier fréquente assidument l’atelier collaboratif de fabrication TechShop, situé dans le quartier des Bois-Blancs à Lille. « Je me suis toujours intéressé à la robotique, c’est d’ailleurs le TechShop qui m’a proposé de participer à la Maker Faire », explique-t-il.

Cet autodidacte, qui a longtemps alterné périodes de salariat et d’entrepreneuriat, y voit alors une opportunité de lancer son activité et d’en savoir plus sur son marché. « La Maker Faire m’a boosté, j’ai notamment amélioré mon site Internet à l’occasion de cet événement », s’enthousiaste-t-il.

Vous aussi, réveillez l’âme de Maker qui est en vous !

> En savoir plus sur le projet : www.family-flag.com

> Tout sur la Maker Faire 2018



Lire aussi

Bleu !, panorama d'une couleur fascinante. © Anaïs Gadeau, Ville de Lille
Une expo pour voir la vie en bleuCulture

Le Musée d'Histoire naturelle a monté une expo autour de la couleur préférée du monde occidental.

Ajouter à mes favoris Voir
Julie Maresq
Des maux, des musées, des motsCulture

Quand l’art devient matière à s’interroger et à débattre avec des jeunes sur des situations de violence.

Ajouter à mes favoris Voir
Un musée ouvert à tousCulture

On y croise les passionnés et les touristes. Mais le Palais des Beaux-Arts accueille aussi des publics moins habitués des lieux.

Ajouter à mes favoris Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer