Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes

Réagir peut tout changer : consultez les contacts et dispositifs utiles.

Partager sur :

Google+

Le 25 novembre 1960, trois femmes dominicaines, les sœurs Mirabal furent assassinées sur les ordres du chef de l’Etat dominicain. Le 19 octobre 1999, lors de la 54e session de l’Assemblée générale des Nations Unies, les représentants de la République dominicaine et 74 États membres ont présenté un projet de résolution visant à faire du 25 novembre la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes. Les gouvernements, les organisations internationales et les organisations non gouvernementales étant invités ce jour là à mener des opérations de sensibilisation de l’opinion à ce grave phénomène.

La résolution 54/134 a été adoptée le 17 décembre 1999. L'Assemblée générale a adopté la Déclaration sur l’élimination de la violence à l’égard des femmes le 20 décembre 1993.

Quelques chiffres 

Violences conjugales 

  • 146 femmes ont été tuées en France en 2019 par leur conjoint ou ex-compagnon Source : étude nationale sur les morts violentes au sein du couple en 2019 - Ministère de l'Intérieur

Violences sexistes et sexuelles

  • Une étudiante sur 20 a déjà été victime de viol, une sur 10 d'agression sexuelle Source : observatoire étudiant des violences sexuelles et sexistes dans l'enseignement supérieur (2020)
  • Pour une femme sur six, le premier rapport sexuel n’était ni consenti ni désiré.

Source : enquête #Noustoutes mars 2020

  • 42 % des femmes de 18 à 30 ans ont été victimes d'agressions sexistes au prétexte de leur tenue vestimentaire au cours des douze derniers mois

Source : étude #MoiJeune « 20 Minutes » – OpinionWay

Harcèlement de rue

  • 86% des femmes ont déjà été victimes de harcèlement de rue Source enquête IFOP pour la fondation Jean-Jaurès rendue publique lundi 19 novembre 2018

Violences au travail 

  • 1 femme sur 5 a été victime d’harcèlement sexuel au cours de sa vie professionnelle. Source : Enquête IFOP pour le Défenseur des droits - mars 2014

Depuis 2008, la Ville de Lille organise, en partenariat avec les associations, les agent.e.s municipaux.ales et les structures partenaires, des événements destinés d’une part à sensibiliser le grand public aux violences faites aux femmes, d’autre part à communiquer sur les dispositifs existants.

Outils à consulter :

Document en cours d'actualisation.

>Téléchargez la carte interactive

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer