De la pratique sauvage au « permis »

Les initiatives citoyennes impulsent aussi parfois une décision politique.

permis-vegetaliser

Partager sur :

Google+

Exemple avec le « permis de végétaliser » qui a officialisé une pratique mise en place par de plus en plus d’habitants : donner davantage de place à la nature en ville. Un pied d’arbre devant chez soi, un délaissé au coin de sa rue, un rond-point ou encore un bout de terre dans un parc…, riverains ou associations peuvent planter des fleurs ou des légumes sur des surfaces appropriées.

Organisé autour d’une charte à respecter, le permis donne une autorisation d’occupation temporaire du domaine public pour un an ou trois ans, renouvelables par tacite reconduction. Si vous êtes intéressé-e pour rejoindre un groupe de jardiniers ou lancer dans la création d’un collectif, contactez la direction des parcs et jardins 03 28 36 13 50 ou vegetalisons@mairie-lille.fr


Lire aussi

Dominique Dimey, une artiste engagéeCitoyenneté

Ce samedi 30 novembre, Dominique Dimey sera aux côtés des enfants du Conseil municipal d'enfants de Lille pour chanter son répertoire. A cette occ...

Voir
À Lille, la saison des plantations se poursuitNature/Environnement

Avec à ce jour 34 343 arbres répartis sur 730 sites, la ville de Lille entend poursuivre la pérennisation et le développement de son patrimoine ar...

Voir
Chantier 31 rue de Béthune
« Le 31 » dévoile ses enseignesCommerces

Les ouvertures des commerces s’échelonneront de mars à septembre 2020. En attendant, les travaux continuent rue de Béthune.

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer