De la pratique sauvage au « permis »

Les initiatives citoyennes impulsent aussi parfois une décision politique.

permis-vegetaliser

Partager sur :

Google+

Exemple avec le « permis de végétaliser » qui a officialisé une pratique mise en place par de plus en plus d’habitants : donner davantage de place à la nature en ville. Un pied d’arbre devant chez soi, un délaissé au coin de sa rue, un rond-point ou encore un bout de terre dans un parc…, riverains ou associations peuvent planter des fleurs ou des légumes sur des surfaces appropriées.

Organisé autour d’une charte à respecter, le permis donne une autorisation d’occupation temporaire du domaine public pour un an ou trois ans, renouvelables par tacite reconduction. Si vous êtes intéressé-e pour rejoindre un groupe de jardiniers ou lancer dans la création d’un collectif, contactez la direction des parcs et jardins 03 28 36 13 50 ou vegetalisons@mairie-lille.fr


Lire aussi

Les parcs, jardins et cimetières fermés

Les parcs et jardins de la Ville, les espaces verts ouverts tels que la Citadelle sont fermés afin d’éviter les rassemblements. En dehors des inhu...

Voir
Plantation d'arbres
Porte d’Arras : premières plantations pour la micro-forêtNature/Environnement

Lauréat de la 2e édition du budget participatif lillois, le projet du collectif L’Arrassine est l’un des quatre coups de cœur du jury citoyen. 1 5...

Voir
Plantation participative de la micro forêt urbaine à la porte d’Arras

Vendredi 6 et samedi 7 mars 2020, 1 400 essences locales d’arbres ont été plantées dans le square de la Porte d’Arras, selon la méthode du botanis...

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer