De la pratique sauvage au « permis »

Les initiatives citoyennes impulsent aussi parfois une décision politique.

permis-vegetaliser

Partager sur :

Google+

Exemple avec le « permis de végétaliser » qui a officialisé une pratique mise en place par de plus en plus d’habitants : donner davantage de place à la nature en ville. Un pied d’arbre devant chez soi, un délaissé au coin de sa rue, un rond-point ou encore un bout de terre dans un parc…, riverains ou associations peuvent planter des fleurs ou des légumes sur des surfaces appropriées.

Organisé autour d’une charte à respecter, le permis donne une autorisation d’occupation temporaire du domaine public pour un an ou trois ans, renouvelables par tacite reconduction. Si vous êtes intéressé-e pour rejoindre un groupe de jardiniers ou lancer dans la création d’un collectif, contactez la direction des parcs et jardins 03 28 36 13 50 ou vegetalisons@mairie-lille.fr


Lire aussi

Le Jardin de Philippe l’houblon bientôt inauguréNature/Environnement

Samedi 21 septembre, de 10h à 11h, sera inauguré le Jardin Houblon dans le quartier de Lille-Centre. Un lieu de convivialité et d'échanges bordé d...

Voir
Concertation menée à Wazemmes dans le cadre d'un rdv de quartier
Rendez-vous de quartier à Wazemmes

Des idées pour imaginer Wazemmes demain ? Rencontrez vos voisins et vos conseillers de quartier.

Voir
Jardin de la filature
Un nouveau jardin à HellemmesCitoyenneté

Le jardin de la Filature a fait partie des 18 projets retenus dans le cadre du premier budget participatif de la Ville de Lille. L'écrin de verdur...

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer