« On n'est pas forcément d'accord mais on s'écoute »

À Lille, la démocratie participative part aussi d’initiatives d’habitants.

camille-desmoulins

Partager sur :

Google+

Rue Camille Desmoulins, les voitures roulaient trop vite. Dans cette petite rue à sens unique, les riverains ont travaillé ensemble autour d’ateliers participatifs. Ils ont créé une association qui porte le nom de la rue et fait une demande collective auprès de la mairie pour verdir leur quotidien.

« Des bacs en entrée et sortie de rue ont été installés. Pour faire ralentir les véhicules mais aussi pour embellir le cadre de vie des riverains et de ceux qui y passent », résume Dominique, une habitante. En 2017, le projet a pris de l’ampleur, avec le souhait de planter 26 arbres des deux côtés de la rue. L’association s’est réunie plusieurs fois et des ateliers de quartier ont été organisés. Ici, ils ont permis une concertation sur un secteur précis.

« Ça a toujours été une rue conviviale. Nous organisons des fêtes de rue, des sorties théâtrales ou sportives. Mais le projet a créé davantage de liens entre les riverains », continue Dominique. Son mari Henri confirme : « Quand ma femme part chercher le pain, ça prend une heure ! » Rien n’a été imposé par la Ville. Mais il a fallu monter un projet cohérent. Certaines réunions ont été animées.

Des riverains avaient des inquiétudes, notamment autour du stationnement. « C’est ça la démocratie participative. On n’est pas forcément d’accord mais on s’écoute, on discute, on peut même changer d’avis… Je n’ai pas le monopole de la bonne idée ! résume Frédéric, un autre riverain investi. La forme associative a aidé à structurer nos idées et à arriver entre nous à un premier consensus. » L’association espère désormais que son expérience incitera d’autres habitants à faire de même.

Par Sabine Duez


Lire aussi

Conseil de quartier de Wazemmes

Renouvelé en janvier 2018, le conseil de quartier de Wazemmes est présidé par Charlotte Brun, adjointe au maire.

Voir
Le jardin des Agrions inauguré Nature/Environnement

Il a profité du premier budget participatif pour prendre de l’envergure. Le jardin des Agrions, aux Bois-Blancs, a été officiellement inauguré dim...

Voir
Jardin-Vauban
Les Lillois s'approprient le deuxième budget participatifCitoyenneté

Pour la deuxième année consécutive, la Ville de Lille consacre 1,5 million d’euros de son budget d’investissement au financement de projets portés...

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer