A la découverte des métamorphoses méridionales

Elles résonnent comme un appel à l’imaginaire et à l’exploration d’autres mondes. Les installations urbaines hautes en couleur et en matières investissent Lille et sa métropole.

Detonador
Collectif Detonador

Partager sur :

Google+

Eldorado Lille : c'est parti !

Durée: 02:21

De la rue Faidherbe où sont exposées dix Alebrijes, créatures géantes aux couleurs fantaisistes, à la gare Lille-Flandres où une immense lune gonflable invite les voyageurs à la réflexion, les créations légendaires envahissent la capitale des Flandres. Inspirées pour la plupart de l’Amérique latine et de ses mythes, ces métamorphoses éphémères sont conçues par des talents de tous horizons.

Parmi eux, Betsabeé Romero, une plasticienne mexicaine qui a déjà réalisé plus de 100 expositions à travers le monde. Avec son oeuvre lumineuse Soles de oro (« Soleils d’or ») représentée par de nombreux miroirs suspendus dans la Vieille Bourse, l’artiste interroge le public sur « la transformation de l’or en illusion, tel un miroir dans lequel les formes sont altérées ». Pour Betsabeé Romero, « la Vieille
Bourse est un très beau monument qui génère beaucoup de lumière et de reflets multiples ».

DES ŒUVRES POUR SENSIBILISER À L’ÉCOLOGIE

Au parc Jean-Baptiste Lebas, c’est un tout autre univers que les curieux peuvent découvrir. Du bois, beaucoup de bois, du métal, et une bonne dose de créativité sont les maîtres mots du collectif péruvien Detonador. Composé de trois sculpteurs et d’un graphiste, le groupe d’artistes mise sur la récupération d’objets et de meubles pour créer des sculptures colossales et surprenantes. « Nous aimons jouer avec les formes, la texture, les couleurs et l’équilibre des objets », explique Jose Urteaga, l’un des membres. « Eldorado est une belle occasion d’imaginer la ville du futur, d’apporter une autre vision de la nature, tout en mélangeant les cultures », ajoute l’artiste.

Autres installations à ne pas manquer, une jungle urbaine avec pour bande-son… la forêt amazonienne, à l’église Sainte-Marie-Madeleine, ou encore une oeuvre monumentale à l’effigie d’un Quetzal, animal tropical et mythique aux couleurs flamboyantes sur la Grand’Place.

Les installations urbaines à Lille

  • El Volador (Paco Enriquez) et Artsumex (Jesus Sanabria) – Les Alebrijes (rue Faidherbe)
  • Betsabeé Romero – Soles de Oro (Vieille Bourse)
  • Luke Jerram – Museum of the Moon (Gare Lille-Flandres)
  • Julien Salaud – Quetzal resplendissant (façade de la Voix du Nord, Grand’Place)
  • Collectif Detonador – Païtiti (parc Jean-Baptiste Lebas)
  • Soundwalk collective – Angry God (église Sainte-Marie-Madeleine)


Lire aussi

Exposition Intenso/Mexicano, musée de l'Hospice Comtesse. Photo Dan. R.
Intenso / Mexicano (Eldorado)Culture

Dans le cadre d'Eldorado, le musée de l'Hospice Comtesse présente l’exposition Intenso/Mexicano regroupe 48 peintures, gravures et photographies i...

Voir
Curiosidad, musée d'Histoire naturelle.  © A. G.
Curiosidad : l'homme et la natureCulture

Le musée d'Histoire naturelle présente pour Eldorado Curiosidad, pour parler du Mexique à travers une sélection d’objets issus des collections du...

Voir
US-Mexico Border - Maison Folie Wazemmes. Photo A. G.
Eldorado à Wazemmes

La Ville de Lille et lille3000 associent les dix quartiers lillois au projet Eldorado. Associations, écoles, habitants et équipements culturels pr...

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer