L'art mexicain dans les écoles

Miguel est l'un des artistes du musée d’art populaire de Mexico à avoir transmis aux équipes éducatives lilloises quelques secrets de fabrication, avec Eldorado en ligne de mire.

Partager sur :

Google+

« Au Mexique, on dit que le premier alebrije que tu crées, c’est toi car tu y mets toute ton expression ». Face à un groupe d’animateurs curieux, Miguel Bolivar donne quelques astuces pour découper et associer au mieux les différentes parties du corps d’animaux.

Artiste au musée d’art populaire de Mexico, il est spécialiste des alebrijes. « Ces sculptures représentent des animaux souvent composés d’éléments réels et d’autres imaginaires, elles sont très colorées, elles expriment beaucoup de créativité, de fantaisie », explique Miguel.

Pendant que Miguel et son collègue Amauri transmettent quelques secrets pour fabriquer ces créatures fantastiques, Pedro explique la technique du papel picado (papier percé) et Irving celui des masques en papier mâché.

Tous artistes au musée d’art populaire de Mexico, ils sont venus à Lille préparer le prochain grand rendez-vous de lille3000, « Eldorado ». Entre patrimoine, art populaire et création contemporaine, la vitalité de la culture mexicaine et sa quête utopique seront à l’honneur (*).

Eldorado dans les écoles

Ce jeudi, les quatre artisans accueillent des animateurs périscolaires. Une cinquantaine d’entre eux ne ratent rien des explications, chargés ensuite de raconter aux enfants dont ils s’occupent comment créer des œuvres « made in Eldorado ». Certaines seront présentées dans le cadre de l’exposition Môm’Art au printemps 2019.

« Il y a quelques techniques à connaître », remarque Miguel en mélangeant une potion composée d’eau et de farine avant de froisser une feuille de journal. Travailler le papier, il adore, « c’est une matière noble et vivante ».

D’abord architecte, l’artiste mexicain a souhaité davantage exprimer sa créativité en se réorientant vers le design. Fier de sa culture, il est toujours enthousiaste à l’idée de la partager, comme ici à Lille. Fier aussi d’avoir l’une de ses créations installées durant plusieurs mois dans une rue de la capitale des Flandres en 2019. « Très colorée, délicate et avec beaucoup de motifs en peinture », comme il aime les réaliser.

Par Valérie Pfahl

(*) Eldorado, du 27 avril au 1er décembre 2019. Plus d’infos ici.

Eldorado : comment fabriquer un masque mexicain

Durée: 03:23


Lire aussi

Eldorama, au Tripostal. Photo Dan. R.
Eldorama, la grande aventureCulture

Trois étages, trois chapitres, l'aventure universelle de tous les Eldorados se met en scène au Tripostal. L'exposition, baptisée Eldorama, propose...

Voir
Apprendre la danse, la musique et le théâtreEnfance et famille

La Ville de Lille propose à tous un véritable parcours artistique, avec la possibilité d’apprendre la musique, la danse et le théâtre. Les inscrip...

Voir
CUBA MIO - Exposition photosCulture

Une exposition unique qui réunit dans un même lieu 10 photographes amateurs qui ont exposés à l'occasion de Ola Cuba !

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer