Créer un compte

Créez votre compte et recevez toute l’actualité qui vous ressemble.


Beaux-Arts : voici le nouvel atrium

L’atrium est le premier chantier de la métamorphose du musée. Il a été inauguré le week-end du 23 juin.

PBA, atrium, vue sur le café, © Atelier Smagghe
PBA, atrium, vue sur le café, © Atelier Smagghe
Ajouter à mes favoris

Partager sur :

Google+

Vingt ans après sa rénovation et sa réouverture, le Palais des Beaux-Arts a entamé fin 2016 un grand lifting qui durera une dizaine d’années. Si ses atouts demeurent réels, le musée a choisi de se confronter à son époque et de mettre en place une nouvelle pour répondre aux attentes et aux pratiques des visiteurs, de plus en plus nomades et connectés. Le numérique jouera à ce titre un rôle majeur. « Nous souhaitons accompagner au mieux le visiteur, avoir un musée accessible où le public a son mot à dire. Il est, avec les collections, l’un des deux piliers des Beaux-Arts », explique le directeur Bruno Girveau.

L’Atrium

Première grande étape du chantier colossal : l’Atrium. Lieu de passage incontournable pour le public, il retrouve pleinement pour ses vingt ans sa vocation de forum et de carrefour avec en plus : du confort, des nouveaux services et des outils de médiation numériques en libre accès. Coût de l’opération dont l’architecture a été pensée par l’Atelier lillois Smagghe : près de 800.000 euros.

  • La librairie-boutique et le café ont été redéployés et réaménagés, dans les galeries latérales. Ils sont accessibles depuis avril 2017.
  • De nouveaux espaces de repos et salons ont été créés.
  • Côté médiation et consultation, cela bouge également, avec la mise en place de deux espaces numériques. On y trouvera d'un côté des tables tactiles permettant de préparer sa visite ; et de l'autre, trois écrans interactifs où le visiteur pourra découvrir des œuvres scannées en très haute définition (c’est « l’espace gigapixels »). Au sein du café, un écran des émotions connecté restitue en temps réel le fil d’actualité du musée sur les réseaux sociaux et les avis et commentaires laissés par les visiteurs sur le livre d’or.
  • Une toute nouvelle appli mobile permet au visiteur d’être géolocalisé dans les salles et de recevoir, au fil de son parcours, des contenus enrichis sur les œuvres et le bâtiment.

Prochains chantiers

Le nouvel Atrium sera a été inauguré le week-end du 23 juin 2017, à l'occasion des vingt ans de réouverture du Palais.

Puis viendront d’autres grandes étapes qui redessineront le musée :

  • Fin 2018 : réaménagement du département des plans-reliefs (15 au total). Une campagne de mécénat participatif est ouverte jusqu’en juin, comme ce fut le cas pour la restauration des Belles du Nord en 2016.
  • Fin 2019 : réaménagement de la galerie d’études et du département Moyen Âge.
  • Fin 2020 : réaménagement de l’étage des peintures.
  • Fin 2022 : réaménagement de la galerie Antiquités.

Par Clément Landouzy

> À lire aussi : notre article sur les travaux et expositions des Beaux-Arts, paru en octobre 2016.

  • PBA, atrium, espace tables tactiles, © Atelier Ludovic Smagghe
  • PBA, atrium rénové, vue d'ensemble, © Atelier Smagghe
  • PBA, atrium, vue sur le café, © Atelier Smagghe
  • L'atrium du musée en plein chantier. © Anaïs Gadeau, Ville de Lille
  • L'atrium du musée en plein chantier (mais toujours accessible). © Anaïs Gadeau, Ville de Lille


Lire aussi

Inventaire architectural : ça vous concerne peut-êtreTravaux / Projets urbains

Dès cet automne, des experts mandatés interviendront dans les immeubles d'une partie du Centre et du Vieux-Lille.

Ajouter à mes favoris Voir
Michel, instit' "à l'ancienne"Seniors

Retraité de l'Éducation nationale, Michel Bodin a rejoint la classe 1930 de l’écomusée du « denier des écoles laïques de Lille ».

Ajouter à mes favoris Voir
40 ans du Centre Pompidou : Lille accueille deux expos à Saint-So et au Tripostal. © Harry Shunk
Les expos à ne pas manquerCulture

Vous avez envie de visiter une (ou des) exposition(s) cet automne ? Voici les rendez-vous à ne pas manquer.

Ajouter à mes favoris Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer