Créer un compte

Créez votre compte et recevez toute l’actualité qui vous ressemble.


Voir avec les mains

Une visite tactile à l’image des découvertes culturelles que la Ville propose aux personnes en situation de handicap et valides.

Ajouter à mes favoris

Partager sur :

Google+

Ce dimanche matin, une vingtaine d’adultes et d’enfants écoutent attentivement les impressions de Vincent. C’est avec les mains qu’il perçoit un visage de l’époque hellénistique (*).  « L’objet est dense, il me fait penser à un gros gland, je dirais qu’il a été réalisé en marbre », remarque-t-il.

Ce groupe suit la visite tactile consacrée à l’Antiquité au Palais des Beaux-Arts. Si cette découverte est évidemment accessible aux non-voyants et aux malvoyants comme Vincent, elle a également attiré beaucoup de personnes voyantes, intéressées par une approche différente des œuvres. Comme ces trois étudiants en histoire de l’Art, ou Victoire, 9 ans, et sa maman qui affirment que « l’on comprend les objets autrement ». « Nous les percevons certainement avec plus d’imagination », confirme Vincent.

Visites adaptées

Françoise, guide du jour au Palais, conseille au public voyant de fermer les yeux pour n’appréhender les œuvres que par le toucher.   L’équipement culturel propose des visites adaptées au public en situation de handicap, tactiles donc mais aussi olfactives ou en langue des signes française. Idée : rendre le musée accessible à tous.

Le « mois de l’accessibilité », première édition organisée par la ville et ses partenaires, est d’ailleurs en cours. Objectif : réunir les personnes en situation de handicap mais aussi les personnes valides ainsi sensibilisées à la différence.

440 équipements

 « Depuis 2015, nous menons un projet ambitieux programmé jusqu’en 2024 pour une mise en accessibilité de nos 440 équipements qui accueillent du public », rappelle Marielle Rengot, adjointe au maire chargée des personnes en situation de handicap. Dont les édifices culturels. En plus de cette accessibilité aux bâtiments, la Ville prend des initiatives et soutient celles des associations pour permettre aux Lillois et Lilloises concernées de profiter de la vie dans leur cité.

Changer le regard

Ce mois de l’accessibilité met en lumière les services et dispositifs existants. Il espère toucher les habitants qui ne les connaissent pas encore tout en mixant les publics afin de changer le regard sur le handicap.

La programmation, lancée le 15 septembre, se poursuit jusqu’au 14 octobre, de quoi encore en profiter.

Vous pouvez téléchargez PictoAccess pour connaître les modalités d’accès (fauteuil roulant, oreille barrée, canne blanche…). Cette application permet de partager le ressenti de chacun en matière d’accessibilité dans tout établissement ou transport de son territoire. Elle recueille les données et les diffuse que vous soyez un senior, une famille avec poussette, une personne en situation de handicap (moteur, visuel, auditif, mental), un aidant, un accompagnant ou un simple citoyen.

Par V.P.

(*) période de l'histoire de la Grèce ancienne et d'une partie du bassin méditerranéen qui va de la fin de la guerre du Péloponnèse au début de l'occupation romaine.


Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer