Lille à 30 pour une ville apaisée

Depuis le 19 août, la ville est passée progressivement à 30 km/h, sauf sur les grands axes. Après une période de sensibilisation, des contrôles seront susceptibles d'avoir lieu.

Partager sur :

Google+

La vitesse automobile à Lille va être limitée à 30 km/h à partir de cet été. Toute la ville sera concernée sauf les axes structurants (*), ceux qui permettent d’entrer dans Lille et d’en sortir. Les boulevards (*) aussi, de par leur configuration, resteront à 50 km/h.

Une vitesse réduite à 30 km/h améliore considérablement la sécurité de tous en réduisant de moitié la distance de freinage (14m à 30km/h, 28m à 50km/h) et donc d’autant le risque d’accidents.

Lille à 30 : les aménagements

Pour organiser cette circulation à vitesse réduite, 350 panneaux seront posés et 200 repositionnés. La mise en place de la ville à 30 à Lille s'est déroulé de la mi-août à fin octobre. La nouvelle signalisation comprendra également un marquage au sol. C’est en 2020 que les aménagements seront réalisés : doubles sens cyclables, cheminements pour les piétons, ralentisseurs si besoin ou encore doubles bandes cyclables.

Auparavant et conformément au Code de la route, des études doivent être menées. La MEL s’est engagée à lancer ces aménagements au plus vite.

Actuellement, 44 % des artères lilloises sont déjà limitées à 30km/h, d’ici quelques mois, 88 % seront donc concernées. Des opérations de sensibilisation seront organisées avant la verbalisation en cas de non respect du Code de la route. 

Cette mesure s’inscrit dans l’évolution des comportements avec une augmentation de l’utilisation des mobilités douces et des transports collectifs. Elle figure aussi dans un plan plus général de modération, voire de diminution, du trafic automobile. Le plan de circulation a déjà permis de réduire de façon significative le trafic automobile sur les voies secondaires du centre-ville :

  • -78% rue Faidherbe,
  • -75% dans le secteur des gares,
  • -30% rue Nationale,
  • -25% rue de Gand.

Depuis février 2019, la vitesse a aussi été abaissée à 70 km/h sur le tronçon qui va de l’échangeur du port fluvial sur l’A25 aux boulevards périphériques sud et est. Les résultats de cette expérimentation seront présentés au public en octobre, lors des Assises de la mobilité.

La Ville de Lille a également aménagé plusieurs zones de rencontre. Ces zones, limitées à 20km/h, sont un ensemble de voies où les piétons ont la priorité absolue et sont autorisés à circuler sur la chaussée, même si des trottoirs sont présents. Quelques exemples : Place du Théâtre, du boulevard Carnot (jusqu'à la rue Lepelletier), rue Pierre Mauroy, de la rue des Ponts de Comines (jusqu'à la rue Faidherbe), Place du Général de Gaulle, de la rue des Manneliers (jusqu'à la rue Nationale), rue Esquermoise (de la Place du Général de Gaulle jusqu'à la rue Basse), la rue Basse... Voir la liste complète des zones de rencontre.

* La liste des rues et boulevards à 50 km/h

  • Boulevard Carnot
  • Boulevard Lorraine-Moselle
  • Boulevard de Strasbourg
  • Boulevard Hoover
  • Boulevard Victor Hugo
  • Boulevard de la Liberté
  • Boulevard Montebello
  • Boulevard Vauban
  • Boulevard Louis XIV
  • Boulevard du Docteur Calmette
  • Boulevard Painlevé
  • Boulevard de Metz
  • Boulevard de Belfort
  • Boulevard des Cités Unies
  • Place Maréchal Leclerc
  • Avenue de Dunkerque
  • Avenue Léon Jouhaux
  • Avenue Oscar Lambret
  • Avenue Le Corbusier
  • Avenue Willy Brandt (sur une partie)
  • Rue Chaude Rivière (sur une partie)
  • Rue de Solférino (sur une partie)
  • Rue de Turenne
  • Rue de la Bassée
  • Rue du Faubourg des Postes (sur une partie)
  • Rue Pierre Legrand (sur une partie)
  • Rue du Long Pot (sur une partie)
  • Rue Frédéric Combemale
  • Rue Courtois
  • Rue de Marquillies
  • Rue Armand Carrel
  • Rue de Saint Amand
  • Rue de Douai
  • Rue Javary
  • Rue des Urbanistes (sur une partie)
  • Rue du Pont de Tournai
  • Rue du Faubourg d’Arras,
  • Rue du Faubourg de Douai
  • Rue du Faubourg de Roubaix
  • Rue de Bellevue
  • Rue de Lannoy
  • Rue Jussieu

Lille à 30 : les raisons

Une ville plus sure

  • Les risques d’accident diminuent de près de 50 %,
  • Le risque d’accident grave est nettement réduit : la probabilité de tuer un piéton est de 80% à 50km/h, de 10% à 30km/h,
  • La distance de freinage est réduite de moitié par rapport au 50km/h,
  • Le champ de vision est plus large, ce qui permet d'anticiper et d'éviter les accidents.

Une ville plus apaisée

  • La ville à 30 permet un meilleur partage de l’espace public entre usagers. Pour la sérénité pour les piétons, cyclistes et riverains…
  • Les nuisances sonores sont réduites,
  • La généralisation du 30km/h favorise les mobilités douces.

Une ville plus fluide

  • La différence de vitesse avec des véhicules plus lents comme les deux roues est réduite, et permet une intégration à la circulation plus facile,
  • Passer sur un trajet urbain de 50 km/h à 30 km/h ne représente qu’une perte de temps de 18 secondes sur 1 km. En centre-ville, les pointes de vitesse, du fait des nombreux points de ralentissement (stop, feux, encombrements, manœuvres etc.) n’ont pas d'effet sur les temps de parcours.

Une ville plus respirable

  • Les cycles d'accélération et de décélération sont réduits , avec pour conséquence une diminution de la consommation de carburant et donc de la pollution aérienne et sonore,
  • La ville à 30 encourage l’usage des modes de transports moins polluants.

Lille à 30 : les bonnes pratiques

Je suis piéton-ne

Je ne suis pas prioritaire sur la chaussée et je dois circuler sur les trottoirs.
Sauf s’il existe un passage piéton à moins de 50 m, je peux traverser en tout point de la chaussée après m’être assuré-e de pouvoir le faire en toute sécurité. 

Je suis cycliste

Je circule sur la chaussée.
Si la circulation automobile est à sens unique et si la signalisation me l’autorise, je peux rouler à double sens.

Je suis automobiliste ou motard-e

Je ne dois pas rouler à plus de 30km/h. En cas de non-respect, une verbalisation pourra être appliquée, à partir des barèmes habituels d’excès de vitesse.
Je suis prudent-e vis-à-vis des cyclistes et des piétons.
Je cède la priorité au piéton-ne lorsqu’il a commencé sa traversée.

Vidéo : Lille à 30 km/h pour une ville apaisée

Durée: 00:16


Lire aussi

Le Rizomm, bâtiment expérimentalProjets urbains

Le bâtiment que l’Institut Catholique de Lille imagine comme démonstrateur de transition énergétique et économique a été inauguré ce mercredi 9 oc...

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer