« Inventons ensemble de nouveaux lieux de vie et de rencontre »

Rencontre avec Arnaud Taisne, adjoint au maire chargé de la mairie de quartier du Vieux-Lille.

Partager sur :

Google+

Vous êtes le nouveau adjoint au maire en charge du quartier. Quel est votre parcours ?

J’ai 40 ans et je suis père d’une petite fille. Né à Roubaix, je me suis installé à Lille pour mes études. J’ai suivi un cursus de gestion hôtelière et je suis cuisinier de formation, j’ai travaillé dans plusieurs restaurants à différents postes et je dirige aujourd’hui une société de conseil en immobilier professionnel : j’accompagne de jeunes entrepreneurs de la restauration. Avant cela, j’ai aussi été responsable à Paris et à Lille de la Fédération nationale des cafés culture. Ce sont des cafés qui revendiquent un engagement citoyen au service de la diffusion d’une culture de proximité. J’ai participé à ce titre à la création du Conseil de la nuit parisien qui réunit l’ensemble des acteurs concernés pour concilier le développement de la vie nocturne, sa promotion mais aussi sa régulation et la prévention. 

Une expérience utile pour l’adjoint à la vie nocturne que vous êtes également…

Je suis très attaché à la vitalité de la vie nocturne, dans le respect de tous, et plus globalement à celle du commerce lillois, dans la période très difficile que nous vivons. Notre ambition est de parvenir à repenser tous ensemble ce qu’est la ville la nuit, ce qu’elle devrait être pour que ceux qui y travaillent, ceux qui s’y reposent et ceux qui y font la fête, puissent cohabiter en toute sérénité. Pour cela, il nous faut remettre autour de la table les acteurs économiques, de la prévention, de la sécurité, de la culture, du tourisme, des transports, pour proposer autre chose à notre jeunesse qu’un tête à tête avec une pompe à bière ! Une nouvelle charte de la vie nocturne sera élaborée, un conseil de la vie nocturne est en projet. Nous voulons expérimenter et évaluer des solutions pérennes, pour faire de la vie nocturne lilloise une référence.

Quels sont les chantiers du quartier pour ce mandat ?

Le Vieux-Lille, ce n’est pas qu’un quartier touristique et commerçant, c’est aussi un endroit où nous voulons que toutes les activités cohabitent. Il va gagner en qualité de vie, avec la réfection du secteur pavé et du boulevard Carnot, des verdissements et des aménagements pour les mobilités douces. Emblématique de notre ville à hauteur d’enfants, la rue de la Baignerie deviendra régulièrement une « rue aux enfants ». Ce mandat verra l’aménagement de l’ancien jardin du rectorat, pour créer un parc urbain. La coulée verte sera finalisée, qui ira d’Euralille à la Citadelle, en passant par la Poterne, la plaine Churchill et l’ancienne usine élévatoire réhabilitée. Je serai très attentif aussi à poursuivre le soutien aux associations qui travaillent dans le secteur de la plaine Churchill.

Qu’en est-il de l’avenue du Peuple Belge ?

Elle va faire l’objet d’une concertation inédite avec les habitants. Faut-il la remettre en eau totalement, partiellement, ou garder l’avenue en la réaménageant complètement pour y créer un parc ? Ces trois hypothèses seront débattues avec les Lilloises et Lillois et le Maire est prête à proposer un référendum pour que chacun puisse donner son avis.

Votre devise ?

« Rien n’est plus puissant qu’une idée dont l’heure est arrivée » (Victor Hugo)

Votre lieu préféré ?

Les terrasses du Vieux-Lille 

Trois choses dont vous ne pouvez pas vous passer ?

Le sourire de ma fille, un bon repas entre amis et bien sûr mon vélo…

Propos recueillis par Élodie de Vreyer


Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer