La révision du Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur : pourquoi ? Comment ? Par qui ?

Le PSMV doit être adapté aux nouveaux modes de vie et enjeux urbains. Zoom sur les enjeux et le déroulement de la procédure.

Partager sur :

Google+

Pour un centre-ville encore plus protégé, agréable à vivre et attractif

Le centre historique de Lille est à la fois un espace urbain d’une très grande valeur patrimoniale à préserver et un lieu attractif et dynamique qui doit répondre aux évolutions de la ville du XXIème siècle. Le Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur doit donc être adapté aux nouveaux modes de vie et enjeux urbains.

La Ville de Lille s’engage, avec l’Etat et la Métropole Européenne de Lille, dans une procédure de modification et de révision de son PSMV avec extension de son Site Patrimonial Remarquable pour :

  • Mieux connaître, protéger et valoriser le patrimoine riche et varié du Vieux-Lille et de Lille-Centre.
  • Mettre davantage en cohérence les politiques de l’habitat, de la mobilité, du développement durable, de l’attractivité économique, du commerce, du tourisme et du cadre de vie.
  • Disposer d’un document d’urbanisme adapté au secteur ancien porteur d’un projet d’amélioration urbaine.

Les grandes étapes de la démarche de révision du PSMV

La révision-extension du Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur (PSMV) se déroule en deux grandes phases :

  • une phase d’études architecturales, urbaines, historiques, patrimoniales et environnementales réalisée par une équipe d'experts, notamment chargée de réaliser un inventaire des immeubles du Secteur Sauvegardé. L'objectif est de déterminer précisément quels éléments doivent être conservés ou comment faire évoluer.
  • une phase administrative d’enquête publique où chacun pourra s’exprimer sur le projet de révision-extension. A l’issue de cette enquête, la Ville de Lille, la Métropole Européenne de Lille (MEL) et les Commissions locale et nationale des Secteurs Sauvegardés se prononceront sur le projet de PSMV, dont l’approbation par arrêté préfectoral est prévue à l’horizon 2023.

La révision du PSMV fera l’objet d’une concertation toute au long de la procédure, puis d’une enquête publique avant l’approbation du nouveau PSMV à l’horizon 2023.

Les grandes étapes de la démarche de révision du PSMV

Les acteurs de la révision

  • Le chargé d’étude de la révision

L’atelier Blanc-Duché, composé d’experts en patrimoine, architectes, urbanistes, paysagistes et historiens, a été missionné pour réaliser les études techniques, dans le cadre de la révision du PSMV. Cette équipe a été mandatée par la Ville de Lille et la Préfecture du Nord pour réaliser ses enquêtes de terrain et les visites d’immeubles.

L'objectif : réaliser une inventaire patrimonial sur l'ensemble du périmètre du Site Patrimonial Remarquable, soit 4000 parcelles, afin de constituer un fichier immeubles (2000 fiches immeubles attendues).

  • Les acteurs institutionnels

La révision fait l’objet d’une étroite collaboration entre l’Etat représenté par la DRAC des Hauts de France et les collectivités territoriales : la Ville de Lille et la Métropole Européenne de Lille. Le suivi des étapes de validation de la procédure est assuré par les Commissions locale et nationale du Site Patrimonial Remarquable.

> Retrouvez toutes les infos sur le Site Patrimonial Remarquable


Lire aussi

Le Rizomm, bâtiment expérimentalProjets urbains

Le bâtiment que l’Institut Catholique de Lille imagine comme démonstrateur de transition énergétique et économique a été inauguré ce mercredi 9 oc...

Voir
impasse gutenberg
Ilôt Gutenberg-Poissonnier : une parcelle sans propriétaireTravaux / Projets urbains

La Ville de Lille et la Métropole Européenne de Lille ont acquis la maîtrise foncière quasi-totale de l’ilôt Gutenberg-Poissonnier dans le cadre d...

Voir
Raconte-tapis pour tout-petits

Un tapis sensoriel raconte aux jeunes enfants leur ville, à la fois réelle et imaginaire. Les crèches ont commencé à l'expérimenter. 

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer