Créer un compte

Créez votre compte et recevez toute l’actualité qui vous ressemble.


Insécurité : qui contacter ?

120 policiers municipaux (+ 20 % depuis 2014) sont présents sur la voie publique, jour et nuit. En collaboration avec la police nationale, seule compétente pour maintenir l’ordre, cette police de proximité intervient pour contrôler la vie nocturne, les infractions de circulation, et gérer des grands évènements sur la voie publique. Les agents municipaux assurent aussi la protection des bâtiments communaux, surveillent les marchés de plein air, gèrent le service de la fourrière et contrôlent le stationnement. 

Ajouter à mes favoris

Partager sur :

Google+

Police nationale et Police municipale : les différences

La police municipale est placée sous l’autorité du maire, dont elle représente les pouvoirs de police, à savoir la prévention, la surveillance du bon ordre, de la tranquillité, de la sécurité et de la salubrité publiques, en totale collaboration avec la police nationale. Cette police de proximité qui, à Lille, n’est pas armée, est aussi chargée de faire respecter les arrêtés municipaux. Elle verbalise le cas échéant. Elle gère également la fourrière.

La police nationale est placée sous l’autorité du ministre de l’Intérieur. Armée, elle assure la sécurité, la protection de personnes et des biens, ainsi que la paix et l’ordre publics. Elle dispose pour cela du pouvoir d’enquêter et d’arrêter les contrevenants (police judiciaire).

Contacts :

Police municipale :

  • Centre Opérationnel disponible 24h/24 au 03.20.49.56.66
  • Hôtel de Ville, Place Augustin Laurent, CS 30667, 59033 Lille Cedex

Police nationale :

  • Numéro dédié à l'urgence de la Police nationale : 17
  • Hôtel de police de Lille, 19 rue de Marquillies, 59000 Lille, 03.62.59.80.00 (du lundi au vendredi : de 08h à 12h de 14h à 18h)

Coopération renforcée police nationale / police municipale

Pour votre sécurité, nous travaillons main dans la main avec l’État et la Justice. Nous avons mis en place des patrouilles alternées entre polices nationale et municipale dans certains secteurs sensibles : Gambetta en 2014, Lazare-Garreau en 2015, rue Pierre Legrand en 2016. Nous renouvelons ces opérations à chaque fois que c’est nécessaire.

Défendre les effectifs de police nationale

C’est une bataille constante pour Martine Aubry. Lille souffre d’un sous-effectif chronique. Sous la pression du maire, les choses se sont améliorées depuis 2012. Les ministres de l’Intérieur successifs ont fait de Lille une priorité.

Bilan : 400 nouveaux policiers depuis 2012 et 2 compagnies de CRS affectées à l’agglomération lilloise.

Et bientôt :

En 2018, Lille sera un territoire d'expérimentation pour la nouvelle "police de sécurité du quotidien" mise en œuvre par le gouvernement.

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer