Créer un compte

Créez votre compte et recevez toute l’actualité qui vous ressemble.


Les programmes d'élevage

Créés en Europe au début des années 80, les programmes d'élevage ont pour but d'assurer la survie des espèces animales menacées, rares ou en voie de disparition.   

Ajouter à mes favoris

Partager sur :

Google+

L’élevage des espèces animales menacées au sein des parcs zoologiques est un moyen de lutte efficace contre leur disparition.

A l'échelle européenne, des programmes d'élevage ont ainsi été mis en place par l’Association européenne des zoos et aquariums (EAZA), à laquelle le zoo de Lille adhère : les zoos participants échangent les jeunes individus nés en captivité dans le cadre de ces programmes, afin d'assurer la survie des espèces tout en évitant les problèmes de consanguinité.

Il existe deux niveaux de suivi :

L’EEP (European Endangered species Programme)

L’EEP est le mode de gestion des populations le plus intensif mis en place pour certaines espèces maintenues au sein des zoos membres de l’EAZA.

Chaque EEP est encadré par un coordinateur, professionnel compétent membre d'un zoo ou d'un aquarium du réseau, aidé d'une commission d'espèces. Sa tâche consiste à recenser l'ensemble des individus constituant la population captive au sein des zoos membres de l’EAZA, afin de créer un  registre des origines pour chaque animal.

A partir des informations collectées, il réalise des analyses génétiques et démographiques afin de proposer un plan de gestion durable pour l'ensemble des animaux maintenus en captivité à travers l'Europe. En collaboration avec la commission, le coordinateur établit ainsi chaque année des recommandations d’élevage : quels individus doivent se reproduire, quels animaux doivent être transférés d'un parc vers un autre, etc.

Quelques espèces animales faisant partie d'un EEP au zoo de Lille : rhinocéros blanc, panda roux, chevrotain malais, gibbon à mains blanches, loris lent pygmée, ouistiti de Geoffroy, saki à face blanche, siamang, tamarin empereur, tapir terrestre, vari noir et blanc, vari roux...

  • Panda roux ©Mattis2412
  • Gibbon à mains blanches ©Matthias Trautsch
  • Tamarin empereur ©Hans Hillewaert
  • Tapir terrestre ©Bernard DUPONT
  • Rhinocéros blanc ©Derek Keats

L’ESB (European Studbook)   

Le responsable de l'ESB collecte les données des individus de l'espèce concernée maintenus par les différents zoos membres de l’EAZA : naissances, décès, transferts…

Ces informations sont compilées grâce à un logiciel informatique dédié, qui permet au responsable du studbook d’analyser l’état de la population. Les zoos membres de l’EAZA peuvent demander conseil à ce responsable pour optimiser la reproduction ou décider du transfert d'un ou plusieurs individu(s) vers un autre parc.

Par l’analyse des données collectées, le responsable du studbook peut juger de la santé de la population et, si celle-ci nécessite une gestion plus rigide, proposer qu'elle fasse l'objet d'un EEP.

Quelques espèces animales faisant partie d'un ESB au zoo de Lille : boa de Madagascar, binturong, ombrette africaine, kinkajou, maki catta, tamarin labié, agouti d'Azara...

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer