« J’encourage chacun à être acteur de la vie de notre quartier »

Rencontre avec Estelle Rodes, adjointe au maire en charge des mairies de quartier de Moulins et de Faubourg de Béthune.

Partager sur :

Google+

Vous démarrez un second mandat comme adjointe au Maire en charge du quartier de Moulins. Quels sont les projets dont vous êtes la plus fière ?

Estelle-Rodes Moulins a connu une importante mutation urbaine au cours de ces dernières années, de nouveaux équipements ont vu le jour, comme la Maison Stéphane Hessel, le Flow, la salle de sport. Le travail engagé avec les habitants va se poursuivre, mais je suis particulièrement fière du jardin Niwa Hanagara à l’arrière de la barre Herriot, du nouveau marché de la place Vanhoenacker, de l’événement Lille aux Jardins…, autant de projets que nous avons construits ensemble avec les habitants. Ces derniers sont nombreux à se mobiliser en collectifs pour faire vivre leur quartier. Je souhaite, pour ce mandat, qu’ils soient plus nombreux à devenir acteurs de la vie de notre quartier parce qu’il est fondamental que chacun s’approprie le lieu où il vit. Johanne Gomis, conseillère déléguée à l’animation citoyenne à Moulins, y veillera tout particulièrement.

Quels sont les projets à venir pour Moulins ?

Ils portent sur la réappropriation de l’espace public et sur comment on le gère ensemble. Le secteur du Jardin des Plantes, le square de l’Arsenal, le Jardin des Olieux, le secteur des 18 Ponts font déjà ou feront l’objet d’une concertation avec les habitants. Il y aura aussi de nouveaux aménagements cyclables dans certaines rues.

Et en ce qui concerne la sécurité du quartier ?

Ce problème n’est pas facile à régler et les effectifs de police ne sont malheureusement pas à la hauteur du problème. J’attends beaucoup du travail qui va être mis en place avec le nouvel adjoint à la sécurité, Jean-Claude Menault. Il va y avoir davantage de moyens municipaux : plus de policiers municipaux, le recours accru à la vidéoprotection avec des caméras fixes sur les zones à risques, plus de complémentarité entre la police nationale et la police municipale. Il est urgent d’apporter une vie plus sereine aux habitants qui malgré tout restent mobilisés pour leur quartier.

Pour les habitants qui ne vous connaissent pas, quel est votre parcours ?

Je suis née et j’ai grandi dans l’Avesnois à Dompierre-sur-Helpe. J’ai fait des études de droit à Lille et des études de sciences politiques à Paris. J’ai été assistante parlementaire à l’Assemblée nationale puis élue dans les Yvelines. La question d’un retour à Lille s’est posée lorsque mon mari a eu une opportunité professionnelle. C’était en 2013. Nous avons choisi de nous installer à Moulins parce que c’était un quartier que je connaissais bien. J’habitais le Grand Clemenceau dans le secteur Belfort lorsque j’étais étudiante.

Pourquoi vous êtes-vous engagée en politique ?

Je viens d’un milieu populaire et j’ai moi-même bénéficié, à une époque de ma vie, de dispositifs qui existaient. Mon engagement en politique a été motivé par l’envie de rendre aux autres ce que j’ai reçu. C’est ma manière de faire de la politique aujourd’hui : être proche des habitants et des citoyens, être à l’écoute et porter de l’attention à chacun. 

Vous êtes également adjointe déléguée chargée du quartier du Faubourg de Béthune. Qu’est-ce qui a motivé ce choix ?

Dans le cadre de ma précédente délégation, en tant qu’élue au renouvellement urbain, je suivais ce qui se passait au Faubourg de Béthune. Je rencontrais régulièrement les habitants et acteurs associatifs. Accepter cette mission est une vraie forme de cohérence et de continuité du travail engagé. Le secteur Concorde va connaître une importante mutation urbaine.

Quand démarrent les premiers chantiers ?

Après Lille-Sud et Moulins, c’est au tour du secteur Concorde de bénéficier d’une mutation dans le cadre de Nouveau Programme National de Rénovation Urbaine. La première déconstruction démarre au 2/12 dès cet automne. La première pierre de la nouvelle crèche Concorde est prévue en 2021, elle sera située tout à côté du Jardin des Sports. Le réaménagement de l’avenue Beethoven est prévu dans un second temps. Cette transformation urbaine se fera en concertation avec les habitants du quartier et les acteurs associatifs. Tout en veillant à ce que la rénovation urbaine de Concorde soit une dynamique pour l’ensemble du quartier et qu’elle profite à tous les secteurs : pas seulement à Concorde mais aussi au Vieux Faubourg et à Verhaeren. Et au-delà de la rénovation urbaine, je souhaite qu’avec les habitants nous puissions mener de beaux projets sur tout le quartier.

Votre devise ?

« Les cimetières sont pleins de gens irremplaçables ». 

Votre lieu lillois préféré ?

Aucun, ce qui fait la beauté de notre ville, c’est sa diversité.

Trois choses dont vous ne pouvez vous passer ?

Ma famille, mon vélo et l’échange (la discussion).

Propos recueillis par Sabine Duez


Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer