Créer un compte

Créez votre compte et recevez toute l’actualité qui vous ressemble.


Cellules de veille

Les cellules de veille sont constituées dans le cadre de la Stratégie Territoriale de Sécurité et de Prévention de la Délinquance. Elles permettent de faire un suivi de l'état de la délinquance et du climat d'insécurité dans les différents quartiers de la Ville.

Ajouter à mes favoris

Partager sur :

Google+

Les cellules de veille en bref 

  • Elles regroupent différents partenaires.
  • Elles constituent des vrais lieux de concertation.
  • Elles permettent de mutualiser les informations.
  • Elles permettent d’identifier les problèmes particuliers d’insécurité et de délinquance sur un même territoire afin d’y apporter des réponses.

Quels sont les objectifs des cellules de veille ? 

  • Faire un suivi de l’état de la délinquance et du climat d’insécurité dans les quartiers de Lille ainsi que des situations particulières dans ce domaine, grâce à un diagnostic partagé sur les situations (croisement des regards et des informations, qui permet de compléter les informations et d’avoir une vision enrichie des situations).
  • Coordonner les actions entre les partenaires, préciser qui intervient et dans quelle limite de compétence.
  • Anticiper, notamment les violences urbaines, en alertant lorsque que des faisceaux de faits convergent.
  • Les informations échangées sont confidentielles.

Quelle organisation ? 

  • Sept cellules de Veille couvrent l’ensemble des dix quartiers lillois. Certains quartiers sont regroupés : Fives et Saint-Maurice Pellevoisin, Bois-Blancs et Vauban-Esquermes, Lille-Centre et Vieux-Lille.
  • Chaque cellule est composée d’une quinzaine de partenaires de proximité de la prévention et de la sécurité réunis autour de l’Adjoint au maire délégué à la sécurité et à la prévention de la délinquance, et des président.e.s des Conseils de quartiers.

Quels partenaires ? 

  • Elu.e.s du conseil municipal de Lille : élu.e délégué.e à la sécurité et prévention de la délinquance et président.e du Conseil de quartier concerné. 
  • Services municipaux de la Ville de Lille : CLSPD, médiateurs de la Ville de Lille, police municipale, directeurs des mairies de quartier, chefs de projet politique de la ville,...
  • Bailleurs sociaux : Lille Métropole habitat, Partenord habitat, Vilogia, et ponctuellement, lors d’auditions, Pact Métropole Nord, ICF habitat, Sia habitat…
  • Clubs de prévention : Itinéraires (chef de service du club de prévention), FCP - Formation Culture Prévention.
  • Transporteurs : Keolis-Transpole; SNCF (pour la Cellule de Veille du Centre ).
  • Police nationale : capitaine de police, commandant de police, chef de la brigade spécialisée de terrain, délégué cohésion police population.
  • Ministère de la justice : représentant du procureur de la République, Tribunal de grande instance de Lille, et occasionnellement service pénitentiaire d’insertion et de probation (SPIP), direction territoriale de la protection judiciaire de la jeunesse (DTPJJ).
  • Préfecture : délégué du préfet et/ou représentant du cabinet du Préfet.
  • Education nationale : équipe mobile de sécurité, principal du collège sur le territoire concerné.

A savoir

Des personnalités extérieures peuvent ponctuellement être invitées à participer à une partie de la cellule de veille (audition, témoignage, expertise…). En cas de difficulté particulièrement aiguë, une cellule de crise, comité plus restreint issu de la cellule de veille, peut être mise en œuvre afin de traiter d’un problème spécifique, ponctuel et qui nécessite une réponse urgente.

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer