Créer un compte

Créez votre compte et recevez toute l’actualité qui vous ressemble.


Histoire de la Braderie

Le mot « braderie » n’est apparu qu’au XIVe siècle mais l’événement est étroitement liée à la franche-foire, bien plus ancienne.

Ajouter à mes favoris

Partager sur :

Google+

De quand date exactement la Braderie de Lille ? Le mot « braderie » apparaît pour la première fois dans un texte du XVe siècle, intimement liée à la « franche foire » médiévale. Cet événement marchand majeur attire fin août à Lille des commerçants venus de toute l’Europe. On en trouve trace dès 1127, sous la plume du chroniqueur Galbert de Bruges. Facilement accessible par voie d’eau avec l’aménagement de la Basse Deûle au siècle suivant, Lille est réputée pour la qualité de ses lainages et draperies.

Lors de la « franche foire », les commerçants lillois perdent leur monopole : leurs concurrents venus de l’extérieur ont l’autorisation exceptionnelle de vendre à Lille. Les transactions sont franches (exemptées de taxes) et nul ne peut alors être poursuivi pour dettes, méfaits et délires durant cet événement. La vente des tissus de laine et de lin, soieries, peaux et cuirs, fourrures, vins et céréales dure trois jours, dans le secteur de l’actuelle Grand’place.

Le mot « braderie » au sens de « rôtisserie » (du flamand « braaden ») n’apparait dans un texte qu’en août 1446. En prévision de la « franche foire », les cabaretiers Pierre Tramart et Gobin Maille demandent l’autorisation « de faire leur braderie ou rôtisserie au-devant de leurs maisons », rue Grande-Chaussée, afin de « secourir de viandes aux personnes qui assisteront à la dite feste ». Nulle mention à cette époque, en revanche, de la vente d’objets usagés, qui s’est surtout développée au XIXe siècle

Source : « La Braderie, une histoire lilloise », Elodie De Vreyer, éditions Ouest-France.


Lire aussi

Braderie : les numéros utilesLoisirs

Voici les numéros utiles à connaître, pendant la Braderie de Lille.

Ajouter à mes favoris Voir
Braderie de Lille 2017
Une Braderie plus responsablePropreté

La Braderie de Lille, c’est 100 km d’étals, 10 000 bradeux et près de 2,5 millions de visiteurs chaque année. Tout est mis en place pour que ce gr...

Ajouter à mes favoris Voir
Braderie : le tas de moules revientTourisme et patrimoine

Les traditionnels plats de moules-frites et tas de moules feront bien partie de la Braderie de Lille 2018.

Ajouter à mes favoris Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer