Les activités et loisirs

Le service P.A.S.S. Seniors vous propose des activités artistiques, sportives, de bien-être, ... Profitez-en !

Partager sur :

Google+

ATELIERS NUMERIQUES 

Parce que le numérique n’est pas toujours une évidence, nous vous proposons des cours collectifs gratuits pour progresser dans vos usages. 
Retrouvez le programme des 4 ateliers animés par Orange ci-dessous :

SALSA CUBAINE, BACHATA OU KIZOMBA : JOIE ET BONNE HUMEUR ! 

TIMING : rentrée le 20 septembre 2021 – Démarrage de nouveaux cours tout au long de l’année.
LIEUX DES COURS : à Lille
PROF DE DANSES LATINES : Isabelle COTTAVOZ (infos sur coach)
RETROUVEZ  toutes les infos actualisées ICI

LA SALSA, danse de couple latine la plus dansée du monde, émerge dans les années 1960 à Santiago de Cuba et conquiert en 1996, le monde avec Buena Vista Social Club ; ses racines sont ainsi afro-latines. Le mot  ‘SALSA’ (sauce) est créé initialement pour distinguer la musique latine de la musique Nord Américaine.
A Cuba, la musique fait partie intégrante de la vie. Le répertoire musical est vaste et continue de s’enrichir. La salsa est majoritairement festive, elle célèbre très souvent la musique à travers les paroles (‘Ecoute mon tambour’..) mais relate aussi des faits de sociétés.
Apprendre à danser la salsa est un moyen (sain) de mettre de la joie dans sa vie : bouger en musique, rencontrer des passionnés et pourquoi pas vivre l’aventure cubaine !

LA BACHATA est une musique et une danse de couple, originaire de la République dominicaine (Caraïbes).
Le tempo accessible, bien marqué, en fait une danse idéale pour démarrer et acquérir la gestuelle ‘latine’.
La  base de la bachata est un double pas coté suivi d’un déhanché  latéral sur le temps 4 et le temps 8. Originellement, la bachata incluait essentiellement  des jeux de jambes, des contretemps et un pas bondissant : la « bachata traditionnelle ».
A l’instar de la salsa, des figures sont ensuite incluses à la danse : il s’agit alors de la « bachata moderne ». Dernière évolution : la « bachata sensuelle » qui intègre des ondulations et une gestuelle plus démonstrative. Les chansons parlent quasi exclusivement d’amour dans un style ‘à l’eau de rose latine’ et la musique reflète cet état d’esprit  : douce, envoûtante, romantique.

LA KIZOMBA (‘fête’ en kimbundu) est le fruit de la rencontre du zouk caribéen (Kassav 1980) et du traditionnel semba angolais. Elle voit le jour en Angola et essaime rapidement les pays africains lusophones (de langue portugaise) :  Cap Vert, le Mozambique, la Guinée Bissau, etc. En Europe elle arrive par le Portugal (vers 1988).
C’est une nouvelle musique et une nouvelle danse. Si la base de la danse reste la même, comme toute activité artistique, la danse subit l’influence du pays, voire du professeur. Le contact torse, voire tête (comme en tango argentin) est parfois présentée comme la posture basique en France mais ce n’est pas la posture enseignée au Portugal, ni en Angola ou au Mozambique. La kizomba se délecte de multiples variantes, ‘traditionnelle’, ‘moderne’, urbaine (urban kiz), tarraxinha.

PILATES, YOGA, GYMBALL : 3 DISCIPLINES POUR ETRE EN FORME !

 
TIMING : rentrée le 20 septembre 2021 – Démarrage de nouveaux cours tout au long de l’année.
LIEUX DES COURS : à Lille
COACH SPORTIF : Isabelle COTTAVOZ (infos sur coach)
CONTACT : ekilileo@orange.fr
RETROUVEZ  toutes les infos actualisées ICI.

 

LE PILATES est une technique de renforcement musculaire harmonieux et en conscience.
Coté muscles : le Pilates développe plus particulièrement les muscles posturaux (profonds). Une attention particulière est portée aux muscles du plancher pelvien et du centre du corps, à notre ‘gaine naturelle’ : le transverse. Les mouvements sont synchronisés avec la respiration, fluides et contrôlés.
Coté conscience : notre attention est focalisée sur les sensations, la respiration, l’effort. Le Pilates stimule nos fonctions cognitives et améliore notre perception du schéma corporel (appuis, gravité, position, etc.).
Cours de Pilates à Lille : les cours durent 1 heure pendant laquelle les exercices, qualitatifs, engagés, sont répétés 5 à 8 fois. Les positions s’enchaînent : debout, au sol, à plat ventre, en quadrupédie, sur le dos, le coté.

LE YOGA  est une méthode de développement global.
Il procure force, vitalité, souplesse, équilibre, capacité de dissociation musculaire.
Il invite aussi à la détente, l’auto-observation, à libérer le mental, à changer d’angle de vision.
Le yoga aide le corps dans son auto-régulation. Il agit sur tous les systèmes (qui interagissent eux-mêmes entre eux) : musculaire et ostéo-articulaire, respiratoire, cardiaque, circulatoire, digestif, hormonal, nerveux.
Les notions essentielles du yoga : le ‘ici et maintenant‘,  le ‘juste effort’, la ‘posture stable, douce et ferme’.
Le yoga se compose de 8 axes dont la pratique des postures, la respiration, les règles de conduites avec les autres et soi-même. Ces règles s’inscrivent aussi dans la voie du bien-vivre ensemble (Ci-dessous les 8 piliers).
NB : le mot YOGA, en sanskrit, signifie ‘lien’, ‘union’. Union corps/esprit d’abord, union avec la nature, le vivant, etc.

LE GYMBALL est une technique de renforcement musculaire avec un gros ballon d’un diamètre d’environ 60 à 70 cm. Suzanne Klein, kinésithérapeute suisse l’utilisait pour renforcer le dos (swiss ball). Le gymball a ensuite été adopté aux Etats-unis par les coachs sportifs dans leurs programmes de remise en forme personnalisés.
Le gymball requiert un bon équilibre et le renforce encore : le ballon,  rond est de fait déstabilisant. Il nécessite de prendre conscience des appuis pour bien les répartir et fait travailler d’une façon symétrique.
Il est est très efficace pour renforcer les muscles posturaux et en particulier les muscles du dos et de la ceinture abdominale (grande amplitude), pour éliminer les lombalgies d’origine musculaire (90% des lombalgies sont d’origine musculaire). Des  exercices variés permettent aussi de renforcer tous les muscles du corps avec une notion de challenge, de jeu mais aussi de concentration, de finesse du mouvement, une capacité de dissociation musculaire.

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer