Notre action pour l'environnement

La COP 21 a fixé un cap pour l’environnement. Les villes ont un rôle majeur à jouer. De nombreuses actions sont menées pour que Lille réduise son empreinte écologique et veille au bien-être et à la santé de tous les Lillois.

Partager sur :

Google+

Économies d’énergie

La rénovation des bâtiments municipaux est engagée, avec des travaux sur le système de chauffage et le développement du photovoltaïque. 15 bâtiments municipaux sont aujourd’hui autonomes grâce aux énergies vertes. Deux restaurants scolaires exemplaires sur le plan énergétique ont été construits (La Fontaine et Jouhaux). Avec la Maison de l’Habitat Durable et la CAF, la Ville accompagne les Lillois et les bailleurs sociaux dans la rénovation énergétique des logements pour les familles exposées à la précarité énergétique.

Mobilités douces

10 km de pistes cyclables ont été créées depuis 2014. 200 arceaux à vélo sont installés chaque année à Lille. La Ville développe les pedibus dans les écoles qui sont toutes équipées de range-vélos et range-trottinettes. La Ville a aussi engagé un plan de circulation plus durable.

Bio et circuits courts

La part du bio et de l’agriculture locale dans les restaurants scolaires progresse (20%), comme le développement des biocabas dans les centres sociaux. L’agriculture a fait son apparition dans la ville avec la ferme urbaine de Saint-Sauveur, qui sera suivie par d’autres demain.

Les écoliers lillois bénéficient par ailleurs de deux repas végétariens par semaine, une initiative pour laquelle la Ville a reçu en septembre 2019 l'écharpe "cantine verte" de Greenpeace. Des menus végétariens qui répondent à des impératifs de santé (moins de protéines animales) et de développement durable, une protéine végétale coûtant moins à la planète qu'une protéine animale. Le gaspillage alimentaire est réduit de 40% les jours de menus végétariens.

Éco-quartiers et logements durables

L’éco-quartier des Rives de la Haute Deûle aux Bois-Blancs, premier éco-quartier labellisé en France, s’agrandit et accueille de nouveaux logements passifs économes en énergie. Les projets urbains développés à Saint Sauveur et Fives-Cail intègrent les objectifs de développement durable. L’ensemble des logements neufs construits à Lille suit désormais les normes environnementales les plus exigeantes.

La semaine du développement durable

Chaque année, la Ville participe à ce rendez-vous, occasion de toucher du doigt la richesse des initiatives engagées.  Participer à la semaine du développement durable, c’est faire le plein de bonnes idées et de bonnes pratiques. 

Et bientôt

  • Implantation de 38 bornes électriques pour aider au décollage de la voiture électrique à Lille ;
  • 4 millions d’investissement dans le système de chauffage municipal pour en réduire la consommation ;
  • Développement de projets d’agriculture urbaine à Saint-Sauveur, à Fives-Cail et au Palais Rameau à Vauban-Esquermes ;
  • Lancement d’un projet « Quartier à santé positive » au Faubourg de Béthune pour lutter contre la pollution ;
  • Mesure innovante contre les émissions polluantes du trafic routier avec le projet Meet Pampa ;
  • Demande à l’État pour abaisser la vitesse sur le périphérique de 90 à 70 km/h ;
  • Plus de bio dans les cantines scolaires ;
  • Développement des sites de compost à Lille ;
  • Expérimentation d’une trame noire à la Citadelle, du pont du Petit Paradis au pont Léon Jouhaux.

En chiffres

  • 20 % de bio dans les restaurants scolaires pour les écoles primaires et 45 % pour les crèches ;
  • 28 % de produits locaux dans les restaurants scolaires ;
  • 130 animations de sensibilisation au développement durable dans les écoles par an ;
  • 26 km de nouveaux aménagements cyclables en site propre dont 10 km de pistes cyclables depuis 2014 ;
  • 5 500 m2 de panneaux solaires photovoltaïques sur les bâtiments municipaux, soit +58 % depuis 2011 ;
  • 15 % d’économies ont été réalisées sur l’ensemble de la consommation de la Ville dont -46% sur l’éclairage public ;
  • 2 100 projets de rénovation portés par des Lillois soutenus par la Maison de l’Habitat Durable depuis 2014 ;
  • Sortie du diesel pour les véhicules municipaux d’ici 2020 ;
  • 15 sites de compostage collectif à Lille.

Lire aussi

Le jardin des Agrions inauguré Nature/Environnement

Il a profité du premier budget participatif pour prendre de l’envergure. Le jardin des Agrions, aux Bois-Blancs, a été officiellement inauguré dim...

Voir
Consommer mieux et réduire les déchetsNature/Environnement

Dans le cadre de la Semaine européenne de réduction des déchets et du Festival des Solidarités Internationales, plusieurs évènements sont organisé...

Voir
jardin
Stop pesticides : les alternativesNature/Environnement

Lille, aux côtés d’autres villes françaises, a signé un arrêté interdisant l’utilisation des pesticides sur l’ensemble de son territoire.

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer