"Tous acteurs pour mieux respirer à Lille" : la réponse de la Ville à l’avis du groupe citoyen

Afin d’amplifier le mouvement engagé depuis de nombreuses années pour promouvoir la transition écologique et améliorer la qualité de l’air, la Ville de Lille a lancé en février dernier un grand débat citoyen : « Tous acteurs pour mieux respirer à Lille ».

Partager sur :

Google+

Un groupe de 52 citoyens a été constitué afin de formuler des propositions visant à renforcer les initiatives municipales en matière écologique pour « mieux respirer à Lille ». 26 personnes ont été tirées au sort parmi 178 volontaires et 26 membres des instances de démocratie participative de la Ville ont complété le panel. Tous les Lillois ont par ailleurs été invités à faire part de leurs idées et contributions via la plateforme participez.lille.fr. (248 participants, 329 contributions dont 161 propositions).

Des experts ont été entendus et ont travaillé avec eux.

Le 15 juin dernier, après quatre mois de travaux, le groupe citoyen a rendu son rapport à Martine Aubry qui s’est engagée à faire part de la réponse de la Ville avant la fin de l’année.

C’est l’objet de la rencontre qui a eu lieu ce mercredi 6 novembre à la Maison de l’Habitat durable. Vous trouverez ci-après le texte de la réponse apportée au nom de la Ville par Martine Aubry aux propositions faites par le groupe (pour faciliter la lecture, les avis du groupe apparaissent en bleu dans le texte de la réponse de la ville).

Consulter l’avis citoyen et l’avis du CME :

Consulter la réponse de la Ville :



Lire aussi

Jardin-Vauban
Les Lillois s'approprient le deuxième budget participatifCitoyenneté

Pour la deuxième année consécutive, la Ville de Lille consacre 1,5 million d’euros de son budget d’investissement au financement de projets portés...

Voir
En 2018, lors d'une collecte de produits d'hygiène destinés aux femmes qui vivent dans la précarité.
Le Soroptimist : des femmes au service des femmesCitoyenneté

Engagé dans le monde entier, le Soroptimist a un club lillois qui se bat, comme les autres, pour faire bouger les lignes, tomber les stéréotypes e...

Voir
Anne et Marie-Ève, étudiantes lilloises, lors de la remise du micro crédit à l'association Voix Libres, en Bolivie.
L'aventure sud-américaine de Marie-Ève et AnneJeunes et étudiants

Elles ont pédalé durant 5000 kilomètres pour promouvoir la micro finance solidaire et découvrir l’agriculture en Amérique latine. Et proposent de...

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer