Le hérisson,

Recouvert de près de 7000 piquants, il se met en boule dès que le danger arrive. Il a la particularité de laisser des empreintes ressemblant à des mains à 5 doigts.

© Michael Gäbler  /  Wikimedia Commons  /  CC BY-SA 3.0

Partager sur :

Google+

Le hérisson est un petit mammifère nocturne aux sens particulièrement développés, ce qui lui permet de chasser et détecter les dangers, malgré une mauvaise perception des profondeurs.

Le hérisson hiberne, et peut élire domicile dans votre jardin où il se confectionnera un nid avec des feuilles mortes ou sous un tas de bois.L’été, il ne tient pas en place et change régulièrement d’endroits pour couvrir son vaste terrain de chasse.

Il est un bon auxiliaire au jardin car son alimentation est faite de limaces, d’escargots, de vers de terre et d’insectes, c’est un véritable glouton !

Pour contribuer à sa préservation

Les vastes prairies fleuries que vous pouvez observer à Lille lui facilitent bien la vie pour ses repas, tout comme les tas de bois mort que vous rencontrez par exemple à la Citadelle. Des abris ménagés à l'intérieur lui offrent un gîte bienvenu pour passer l'hiver ou contre la prédation canine. La voiture étant son principal ennemi, des passages sous certaines voiries ont aussi été créés pour lui permettre de franchir ces obstacles sans encombre.

Et chez vous ?

Vous avez envie de bénéficier des talents de chasseur de limaces de nos amis les hérissons ? En créant les meilleures conditions d'accueil dans votre jardin, vous avez des chances de le voir élire domicile chez vous :

  • Oubliez définitivement les pesticides et les engrais chimiques. Le hérisson est exposé aux traitements qui affectent ses proies, rien de pire qu'un produit anti-limaces par exemple qui tuera le hérisson aussi sûrement que les limaces...
  • En été, le hérisson a la bougeotte et son territoire est assez vaste : prévoyez des ouvertures d’une dizaine de centimètres à la base de votre grillage pour lui permettre de parcourir en toute tranquillité son territoire,
  • Créez un jardin sauvage, laissez une petite zone de prairie fleurie ou pratiquez au moins la tonte différenciée afin d’attirer les insectes (en laissant une bande non tondue le long de votre parcelle),
  • Éteignez ou réduisez l’éclairage de votre jardin, et protégez les accès à vos éventuels bassins,le hérisson pourrait venir y chasser et mourir noyé.
  • Installez lui un tas de bois, les bûches entrecroisées lui feront un gîte et un cheminement parfait pour hiverner. Si c’est le tas de bois qui alimentera votre cheminée, faites-le dans une partie à part afin de ne pas le déranger pendant son sommeil lorsque vous allez en chercher pour vous réapprovisionner. Une cabane à hérisson peut aussi très bien faire l'affaire !
  • Ne lui donner pas de lait, comme de nombreux mammifères, il lui est indigeste. Par contre, vous le verrez partager la gamelle du chat ou du chien.

Enfin, même si ils sont adorables, ne prélevez jamais de hérisson pour l'apporter chez vous, vous risqueriez de le tuer.

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer