La Noble Tour en travaux

Suite à l’effondrement d’une partie de la Noble Tour, des travaux sont en cours sur cet ancien bastion des remparts de Lille.

Noble tour

Partager sur :

Google+

Il y a quelques mois, un pan du monument de la Noble Tour s’est détaché. La pluie, au fil des ans, s’est infiltrée dans des fissures occasionnant une brèche et un effondrement du côté est. Une dégradation, peut-être aussi accélérée par la canicule estivale, qui met à rude épreuve les pierres et les jointures.

Le monument a d’abord été mis en sécurité, puis une première phase de travaux a démarré avec l’enlèvement des déblais. En fonction de leur état, les briques et les grès qui se sont détachés ont été triés. Ils seront réutilisés pour la restauration prévue lors d’une seconde phase, qui comprendra un important travail de taille de pierre. Avant ça, des sondages sur l’ensemble du monument seront réalisés pour s’assurer de l’état des fondations.

Vestige du Moyen Âge

Peu de Lillois le savent, mais il s’agit là du seul vestige militaire du Moyen Âge encore debout à Lille. Située rue des Déportés, la Noble Tour sert aujourd’hui de support au mémorial de la Résistance et de la Déportation.

Sa construction date du Moyen Âge, pendant la guerre de 100 ans, sous le règne de Philippe Le Hardi. Avec ses murs de trois mètres d’épaisseur et ses meurtrières, la Noble Tour comme la soixantaine d’autres tours des remparts servaient à se protéger des invasions ennemies.

Haute de 64 mètres, elle était couronnée à l’origine d’un hourd, sorte de balcon en bois et d’un toit qui ont disparu tous les deux. Quand en 1667, Lille devient française, Vauban la transforme en magasin à poudre semi-enterré. Le désenclavement de Lille en 1858 entraînera la suppression des remparts et donc des tours défensives. Seule la Noble Tour demeurera, isolée. Une conservation peut-être liée à sa position, au milieu d’un parc où elle ne gênait pas, et donc moins stratégique lors du désenclavement de Lille et des travaux d’assainissement du quartier Saint Sauveur.

Par Sabine Duez

Monument souvenir

La Noble Tour est un lieu d’histoire et de mémoire. Classée Monument historique en 1922, elle a été rebaptisée en 1975 « Mémorial départemental de la Résistance et de la Déportation ». Le général de Gaulle a inauguré en 1959 ce lieu de mémoire en hommage aux déportés. Depuis, la Noble Tour renferme une urne contenant des cendres des victimes des camps de la mort et porte en souvenir des victimes une sculpture d’André Bizette-Lindet, accolée à la façade.



Lire aussi

Programmation d'été de la MHDSeniors

Maison de l’habitat durable : demandez le programme de juillet à septembre ! Vous avez des projets de rénovation? Vous souhaitez mieux vivre dans...

Voir
Mise en aire piétonne de la latérale CormontaigneTravaux / Projets urbains

Depuis le 18 mai, la latérale de la place Cormontaigne est devenue une aire piétonne permanente par la pose de panneaux réglementaires et de potel...

Voir
Latérale de la place Nouvelle Aventure, phase 2 et finEconomie

Les travaux de voirie de la latérale place de la Nouvelle Aventure sont entrés dans leur dernière phase depuis le 13 mai.

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer