100% des cours d'écoles végétalisées en 2021

Débitumisées pendant les vacances d’été, les trois dernières cours d’écoles lilloises encore totalement minérales seront végétalisées d’ici la fin de l’année 2021. Les plantations d’arbres et arbustes auront lieu pendant la saison de plantation de l’hiver 2021-2022.

Partager sur :

Google+

Ainsi l’ensemble des 79 écoles lilloises ont désormais des cours végétalisées*. La Ville amplifie cette démarche en posant désormais une nouvelle exigence de désimperméabilisation de la surface totale des cours d’écoles et poursuit ses actions en faveur d’une école durable, exemplaire et ouverte sur son environnement.

100 % des cours végétalisées en 2021 et un nouvel objectif de désimperméabilisation pour des écoles toujours plus durables

Pour que l’environnement éducatif soit le plus propice aux apprentissages, la Ville de Lille modernise, année après année, ses écoles qui deviennent de véritables lieux de développement durable, accueillants pour chaque élève.

Cet été 2021, c’est à l’école Sophie Germain (Centre) ainsi que dans le groupe scolaire Chateaubriand – Madame-de-Maintenon (Vauban) qu’ont eu lieu les dernières opérations de débitumisation et végétalisation, pour un investissement total de 400 000 € en 2021. Des travaux complémentaires auront lieu à Sophie Germain en 2022.

Dans ces cours d’écoles, au moins un tiers de la surface totale a été végétalisée, une proportion qui permet de maintenir les activités habituelles organisées en extérieur pendant les récréations ou dans le cadre du temps périscolaire.

De plus, un nouvel objectif de désimperméabilisation de 100% des surfaces des cours d’écoles, d’ores et déjà appliqué à ces 3 dernières écoles végétalisées, sera par la suite généralisé à l’ensemble des cours d’écoles, afin de favoriser l’écoulement des eaux de pluie. La Ville continuera donc d’accroitre la surface végétale dans les écoles pour lutter de façon optimisée contre les îlots de chaleur urbains. Cela bénéficiera non seulement aux enfants, mais également au voisinage de l’école.

Ces végétalisations sont de plus conçues avec les enfants et la communauté éducative grâce à l’accompagnement, depuis 2018, de l’association Récréations Urbaines qui, dans le cadre d’ateliers participatifs, anime la réflexion sur des cours d’école à hauteur d’enfant, pensées en fonction de leurs nouveaux usages. La végétalisation n’est pas décorative : elle fait partie intégrante de la cours, des activités pédagogiques et des jeux des enfants.

Dans l’ensemble des 79 écoles publiques lilloises, les quelque 13000 élèves peuvent désormais profiter de nouveaux espaces verts, bacs de plantation, mobiliers et jeux. La Ville accompagne ainsi les petits Lillois vers l’avenir en les sensibilisant à la place de la nature en ville, à la biodiversité, au réemploi, ou encore aux bonnes pratiques alimentaires.

La végétalisation parmi d’autres actions en faveur d’une école ouverte sur son environnement, inclusive, qui favorise les mobilités douces

La rénovation des cours d’écoles donne lieu à la création d’espaces verts au cœur des écoles mais également à la mise en place d’autres installations et équipements à hauteur d’enfant parmi lesquels des jardins pédagogiques (38 écoles en sont équipées), des composteurs (dans 23 écoles à ce jour), des points et collecteurs d’eau, du mobilier et des jeux extérieurs durables, des nichoirs à oiseaux, hôtels à insectes, boites à chauve-souris. Autant d’éléments qui favorisent l’apprentissage de la biodiversité et aident les enfants à mieux se concentrer, à mieux rentrer dans leurs apprentissages.

42 écoles lilloises (soit 15 écoles de plus que l’année dernière) sont par ailleurs engagées dans le label "E3D" (École/Établissement en Démarche de Développement Durable). Dans ce cadre, chaque école développe son plan d’actions sur tous les temps de l’enfant en choisissant des axes forts comme la biodiversité, le jardinage, l’énergie, la qualité de l'air, la gestion des déchets et la solidarité. Les enfants sont formés aux bonnes pratiques, et reçoivent les connaissances, compétences et la culture qui leur permettront d’appréhender la complexité des enjeux du développement durable, pour ensuite décider, agir et devenir acteurs du changement global. Un plan d’actions s’élabore avec tous les acteurs de la communauté éducative (parents, enseignants, animateurs et les agents de du plan nature et développement durable de la Ville de Lille).

Par ailleurs, parce que la préoccupation environnementale s’accompagne de la nécessité de lutter contre les inégalités sociales, au sein de l’école, qui doit être le sanctuaire de l’égalité, pour que chaque enfant ait les mêmes chances de réussite, la Ville met en place, la gratuité des fournitures scolaires, désormais plus durables, dès la rentrée 2021.

Les achats responsables et une utilisation durable sont une priorité : les enseignants sont encouragés à choisir des fournitures qui ont un faible impact environnemental et à développer des pratiques écologiques. Cette opération doit permettre le développement d’un enseignement aux pratiques écologiques et à une sensibilisation au développement durable auprès des élèves. Des classes pilotes seront suivies cette année pour diffuser les bonnes pratiques.

Les familles n’auront donc plus de listes de fournitures. La dotation de la Ville couvrira l’achat des livres, manuels, papier, fournitures (stylos, cahiers etc.) et l’achat de dictionnaires pour les passages de Grande Section à CP et de CM2 à la 6ème. Seuls le cartable, la trousse vide et un éventuel agenda - toutes choses que les enfants aiment choisir personnellement - resteront à la charge des familles.

Les écoles lilloises favorisent également la pratique des mobilités douces. 100% des écoles sont équipées d’un range-trottinettes et/ou range-vélos adaptés. La Ville accompagne, de plus, les enfants dans leurs trajets quotidiens avant et après l’école, et pendant les sorties scolaires en leur permettant de laisser sur place trottinettes et vélos !

L’expérimentation des rues scolaires qui bénéficient aujourd’hui à 15 écoles encourage également la pratique des mobilités douces. Ce dispositif consiste à fermer temporairement à la circulation des véhicules motorisés la rue dans laquelle se situe une ou plusieurs écoles, aux heures d’entrée et de sortie des classes. A ces heures, les parents et les enfants empruntent alors la rue à pied ou à vélo uniquement.

  • Ecole Lavoisier | AVANT
  • Ecole Lavoisier | APRES
  • Ecole Gounod | AVANT
  • Ecole Gounod | APRES
  • Ecole Trulin | AVANT
  • Ecole Trulin | APRES
  • Ecole Turgot | AVANT
  • Ecole Turgot | APRES

* La végétalisation des cours d’école bénéficie du soutien de l’Office français de la Biodiversité à travers le programme européen "Life intégré artisan" - Accroître la Résilience des Territoires au changement climatique par l’Incitation aux Solutions d’adaptation fondées sur la Nature.



Lire aussi

C’est la rentrée !Enseignement

Jeudi 2 septembre, près de 12 500 élèves retrouvent les 79 écoles publiques lilloises. Zoom sur quelques nouveautés et initiatives illustrant que...

Voir
Opération sauvetage d'un renardeauNature/Environnement

C’est une belle histoire comme on aimerait en raconter plus souvent. Des agents de la Ville ont sauvé un renardeau en inspectant une carrière sout...

Voir
capteur co2
Des capteurs CO2 dans les établissements scolaires

Afin de mesurer la qualité de l’air et de limiter les risques liés à la COVID-19 dans les établissements scolaires, des capteurs de CO2 ont été dé...

Voir

Partager la page via les réseaux sociaux :

Fermer